Ecoutez Radio Sputnik
    Feu

    Débouté de sa demande d’asile, il tente de s'immoler par le feu près de la préfecture de Toulon

    CC0 / Hans / Feu
    France
    URL courte
    229
    S'abonner

    Un homme de nationalité arménienne qui a tenté de s'immoler par le feu à Toulon a été gravement brûlé. Sa demande d’asile avait été rejetée et il venait de recevoir une notification de quitter le territoire, a indiqué la préfecture du Var.

    Après s’être vu refuser sa demande d'asile en France, un homme a tenté de s'immoler par le feu vendredi 19 juillet dans la soirée à Toulon, près de la préfecture du Var, a annoncé cette dernière.

    L'homme, de nationalité arménienne, a été gravement brûlé et hospitalisé à Marseille. Son pronostic vital est engagé, a précisé Var-Matin.

    Il avait formulé une demande d'asile, qui lui avait été refusée en janvier 2018, avant d’adresser un pourvoi devant la Cour nationale du droit d'asile, qui a été également rejeté en mai dernier.

    Peu de demandes d'asiles d’Arméniens sont acceptées

    «Chaque demande d’asile est examinée en toute indépendance par l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA), comme le garantit la loi […] Il convient à cet égard de rappeler que l’Arménie fait partie des pays reconnus par l’OPFRA comme étant sûrs. Seule une très faible proportion des demandes d’asile déposées par les ressortissants arméniens sont acceptées», a indiqué la préfecture dans un communiqué.

    Après le rejet de cette demande, l’homme n'avait plus droit à aucune prestation.

    «Ces décisions lui ont été notifiées, ainsi que l’obligation qui lui était faite de quitter le territoire français dans la mesure où il ne bénéficie plus du droit au séjour», a ajouté la préfecture.

    Elle a également fait remarquer qu’un accompagnement lui avait été proposé avec la possibilité de bénéficier d'une aide financière pour faciliter son retour et sa réinsertion dans son pays d'origine.

    En 2018, le nombre total des demandes d’asile en France s’est élevé à près de 128.000, soit une hausse d’environ 22% par rapport à 2017, selon les chiffres de l’OFPRA.

    Tags:
    réinsertion, aide financière, prestations sociales, feu, immolation, Toulon, Le Var, préfecture, Marseille, demande d'asile, asile, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik