France
URL courte
101750
S'abonner

Selon la gendarmerie italienne, le randonneur français Simon Gautier, qui avait disparu au sud de Naples le 9 août et dont le corps vient d'être retrouvé, serait mort peu après sa chute dans un ravin où «il a probablement perdu connaissance».

Le randonneur français Simon Gautier, disparu au sud de Naples le 9 août et retrouvé mort le 18 août, serait mort peu après sa chute dans un ravin, a déclaré une source au sein de la gendarmerie italienne.

«La mort a suivi de peu son appel [au secours, à 8h57]. À 10 heures, il était probablement déjà mort», a indiqué la source aux journalistes.

Elle a précisé que le corps du randonneur présentait de graves blessures aux jambes, mais que sa tête ne semblait pas avoir été touchée.

Le jeune Français n'a pas pu préciser sa localisation

Toujours selon la source, le jeune homme n’avait pas pu préciser où il se trouvait.

«Au milieu de nulle part, sur la côte.»

Il n'a pas été possible de localiser son téléphone et il n'a pas répondu aux appels des secours qui ont suivi.

«Il a probablement perdu connaissance et laissé tomber son téléphone», a estimé cette même source.

Les opérations pour remonter le corps, retrouvé après neuf jours de recherches, ont duré toute la matinée. Le père de Simon a reconnu le corps à l'hôpital. Il avait participé aux recherches avec la mère du jeune homme et d'autres proches.

Des secouristes alpins avaient veillé toute la nuit le corps retrouvé avant de le faire descendre.

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a remercié les autorités italiennes «qui se sont mobilisées pour le retrouver», tout en exprimant sa «tristesse».

Simon Gautier, qui vivait depuis deux ans à Rome où il étudiait, est parti le 8 août pour une randonnée entre Policastro et Naples. Le lendemain, il a composé un numéro de secours et a indiqué qu’il était tombé d’une falaise et s'était cassé les deux jambes, mais n’a pas pu préciser sa localisation. Les médias notent que son téléphone a cessé d’émettre peu après. Arrivée sur les lieux, sa mère, Delphine Godard, avait appelé la France et l’Italie à envoyer des secours supplémentaires.

Lire aussi:

«Il a tiré quatre balles dans la poitrine d’Asoman»: après qu’on a abattu son chien, elle pense à fuir l’Afghanistan
La Nasa envoie «une carte postale depuis le bout de l'espace» – image
«Scène déchirante»: un chien figé dans de la poix découvert par des enfants en Argentine – images
Tags:
France, Naples, blessure, randonnée, Jean-Yves Le Drian, Rome, Italie, gendarmerie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook