Ecoutez Radio Sputnik
    Voiture de police française

    Besançon: il traîne son ex-femme sur le capot de sa voiture, avec sa fille à bord

    © AP Photo / Christophe Ena
    France
    URL courte
    19287
    S'abonner

    Un homme d’une quarantaine d’années a traîné son ex-femme en voiture vendredi 20 septembre devant le collège Stendhal de Besançon sous les yeux de leur fille dont il n’a plus la garde depuis leur divorce. Le drame a été évité de justesse, selon L’Est républicain.

    Les faits se sont déroulés lorsque la fille du couple est sortie du véhicule de sa mère et s’apprêtait à pénétrer dans le collège, relate L’Est républicain.

    Le père qui s’est placé de manière à ne pas être vu a attendu que son ex-femme dépose leur fille. Il l’a alors rattrapée et l’a forcée à monter dans sa voiture.

    Alertée par une camarade de sa fille, la mère de famille a accouru et s’est mise sur la route de la voiture de son ex-mari en lui faisant signe pour qu’il la relâche. L’homme a ralenti et son ex-femme a alors tenté d’ouvrir la portière.

    Sa tentative s’étant avérée vaine, elle s’est accrochée au rétroviseur avant de se retrouver sur le capot. Elle a été traînée sur plusieurs mètres puis a chuté lourdement au sol.

    Selon le journal, devant cette scène, le quadragénaire s’est finalement arrêté et est descendu de sa voiture. Alertés, les policiers sont intervenus et l’ont interpellé peu de temps après.

    Le journal indique que lors de son audition, il va expliquer que son ex s’est jetée sur la voiture. Une version contredite par les nombreux témoins présents sur les lieux.

    Margaret Parietti, vice-procureure de la République, a révélé un fait aggravant: «Il a été condamné au mois de juillet, pour des violences à l’encontre de son ex-femme». 

    Blessée au niveau des membres inférieurs, la victime a été évacuée à l’hôpital. Le médecin qui l’a examinée lui a délivré une ITT (interruption temporaire de travail) de trois jours.

    Le journal indique que cet homme violent et récidiviste devra répondre de son acte devant le tribunal de Besançon dans les prochains jours.

    Tags:
    rétroviseur, véhicule, Besançon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik