France
URL courte
24890
S'abonner

Dès le mois de novembre, les Français pourront utiliser sur Internet l’authentification par reconnaissance faciale. L’Hexagone sera ainsi le premier pays d’Europe à généraliser ce service.

La France sera le premier pays européen à proposer à ses citoyens de s’authentifier sur différents services en ligne grâce à la reconnaissance faciale, annonce l’agence américaine Bloomberg.

L’application Alicem, actuellement en phase de test et qui sera disponible sur Android dès novembre, permettra aux Français de prouver leur identité sur Internet à l’aide de la lecture de la puce du passeport électronique.

Alicem fait débat

Ce projet, présenté sur le site du ministère de l’Intérieur, a rapidement soulevé des craintes concernant la sécurité des données.

L’association La Quadrature du Net, qui défend les droits et libertés sur Internet, a déposé un recours devant le conseil d’État pour faire annuler le décret du 13 mai 2019 autorisant la création de cette application. Elle souligne que le dispositif de reconnaissance faciale est l’unique moyen d’activer son compte Alicem, ce qui est contraire à l’avis de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL).

Lire aussi:

Quelle forme pourrait prendre une «guerre mondiale» déclenchée par les États-Unis et la Chine?
Les vaccins à ARN messager modifient notre code génétique? La crainte des anti-vaccins passée au crible
Lassé du bâton occidental, le Liban se tourne vers la carotte de Téhéran, Moscou et Pékin
Tags:
reconnaissance faciale, Europe, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook