France
URL courte
25143
S'abonner

Une mère de famille a été jugée coupable d’avoir maltraité ses enfants depuis six ans. Elle humiliait régulièrement sa fille aînée de 13 ans, la forçant à manger cafards et araignées sur le sol, a rapporté Le Parisien.

Mercredi 16 octobre, une femme de 46 ans a été reconnue coupable de sévices sur ses propres enfants par le tribunal correctionnel de Versailles, a indiqué Le Parisien. Ces maltraitances avaient été révélées le 10 juillet au commissariat de Trappes, dans les Yvelines. Cette mère de famille a été condamnée à une peine de 18 mois de prison avec sursis. Les enfants ont été placés auprès de l’Aide sociale à l’enfance (ASE).

Arrivés au domicile, les policiers ont interrogé les quatre enfants, âgés de 9 à 13 ans. Ils ont vite compris que c’est l’aînée qui avait subi le plus de violences et d’humiliations, selon Le Parisien. Sa mère la frappait avec divers objets -louche, ceinture-, la brûlait à l’aide d’un briquet et la privait de nourriture, ou la forçait à manger par terre.

Les autres enfants ont raconté aux enquêteurs que l’adolescente avait dû manger des cafards et des araignées. Elle devait aussi s’occuper du nettoyage de la maison, de la lessive et n’avait pas le droit de prendre de douche, d’après le quotidien français.

L’enquête a mis au jour que la mère faisait subir ce mauvais traitement à sa fille pour la forcer à lui obéir. L’aînée lui aurait notamment volé 350€. Les maltraitances auraient commencé après le départ du père, à la suite de la plainte de la maman et de l’aînée pour des faits d’agression sexuelle sur l’enfant, révèle Le Parisien.

Interrogés par un psychiatre, les enfants -y compris la grande sœur- auraient exprimé leur volonté de retourner vivre chez leur mère, selon le quotidien régional.

Lire aussi:

Des dizaines de manifestants pro-Turcs défilent à Dijon en criant «Allahu Akbar» – vidéos
La présidente de la Commission européenne explique comment les pays de l'UE recevront le vaccin contre le Covid-19
Attentat de Nice: «c’est le début de la guerre civile en France»
Attaque au couteau à Notre-Dame de Nice, trois victimes dont deux égorgées
Tags:
violences, violence domestique, enfants, Le Parisien, mère, humiliation, maltraitance
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook