France
URL courte
24992
S'abonner

Un agent SNCF a été violemment frappé par cinq personnes devant la gare de Besançon. Celui-ci était venu en aide à une jeune femme, prise à partie par ce groupe, rapporte France Bleu.

Dans la soirée du jeudi 24 octobre, le chef d’escale de la gare de Besançon-Viotte a été roué de coups par cinq personnes. L’agent SNCF avait vu une jeune femme se faire agresser par le groupe sur le parvis de la gare. Il a appelé la police et est ensuite venu s’interposer afin d’aider la victime, relate France Bleu.

L’employé a reçu plusieurs coups au visage et au dos avant que les agresseurs ne prennent la fuite. Deux de ses collègues l’ont emmené aux urgences. Il a pu sortir de l’hôpital dès le lendemain matin. Il bénéficiera de deux jours d’arrêt de travail et un soutien psychologique lui sera proposé, a déclaré la direction régionale de la SNCF à France Bleu.

En conséquence, quatre TER ont été supprimés le matin du vendredi du 25 octobre, mais la SNCF assure que le trafic est désormais revenu à la normale.

Plusieurs personnes sont en garde à vue en lien avec cette agression, a indiqué le parquet de Besançon, cité par France Bleu.

Lire aussi:

Un septuagénaire gravement blessé après avoir été percuté accidentellement par le GIGN
Deux Algériens ligotent et menacent d’égorger un camarade à Brest pour extorquer son argent
Deux frégates de guerre grecque et turque se seraient heurtées en Méditerranée orientale
Tags:
France Bleu, agression, aide, Besançon, gare, SNCF
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook