France
URL courte
33741
S'abonner

Un contrat prévoyant la construction par la France de 20 patrouilleurs a été signé avec l’Ukraine le 19 novembre à l’occasion du salon Milipol à Paris, a annoncé sur son compte Twitter le ministre ukrainien des Affaires intérieures Arsen Avakov. Le montant de la commande s’élève à 136,5 millions d’euros.

À l’occasion du salon Milipol à Paris, la France et l’Ukraine ont conclu le 19 novembre un accord pour la construction et la maintenance de 20 patrouilleurs par la partie française, a écrit sur Twitter Arsen Avakov, ministre ukrainien des Affaires intérieures:

«Au nom du gouvernement ukrainien, on a signé un accord avec le ministre français de l'Intérieur @CCastaner (136,5 millions d'euros) pour la fabrication et la maintenance de 20 navires de patrouille […]. Nous remercions la France de son soutien au renforcement de la sécurité et de la sûreté maritimes.»

​Selon Arsen Avakov, cinq de ces navires et ses annexes semi-rigides seront construits sur le territoire ukrainien.

Qui a décroché le contrat?

C’est le chantier naval OCEA, situé aux Sables-d’Olonne (Vendée), qui a décroché le contrat.

En 2018, Paris et Kiev avaient déjà signé un accord sur la livraison de 55 hélicoptères civils dont le contrat avait été estimé à plus de 550 millions d'euros.

Lire aussi:

Des chasseurs vénézuéliens Su-30 et F-16 escortent le 2e tanker iranien - vidéo
Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Le pétrole iranien au Venezuela: les dessous d’une manœuvre stratégique «face à un même adversaire»
Tags:
navires, Christophe Castaner, France, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook