France
URL courte
7439149
S'abonner

L’ancien chargé de mission d’Emmanuel Macron a commenté l’exfiltration du Président de la République du théâtre des Bouffes du Nord à Paris, devant lequel des manifestants s’étaient groupés pour exprimer une nouvelle fois leur opposition à la réforme des retraites.

Alexandre Benalla, ex-chargé de mission du cabinet présidentiel, a critiqué la manière «catastrophique» avec laquelle avait été exfiltré Emmanuel Macron après que sa sortie culturelle du vendredi 17 janvier au théâtre des Bouffes du Nord a été perturbée par plusieurs dizaines de manifestants. Selon lui, c’est le chef du cabinet présidentiel qui aurait dû mieux organiser le déroulement de l'opération.

Alors que le couple Macron assistait à la représentation de «La Mouche», plusieurs manifestants hurlant des slogans contre la réforme des retraites ont tenté de pénétrer dans le bâtiment. La pièce a dû être brièvement interrompue et le Président exfiltré, le temps que les forces de l’ordre reprennent la situation en main. Il est ensuite revenu dans la salle et est resté jusqu’à la fin de la représentation.

Sa sortie du théâtre a également été mouvementée, nécessitant l’intervention d’un important dispositif policier. Par ailleurs, le journaliste Taha Bouhafs, présent dans la salle, avait confirmé sur Twitter la présence de Macron. Il a été arrêté pour «participation à un groupement formé en vue de commettre des violences ou des dégradations».

L’affaire Benalla

Pour rappel, Alexandre Benalla était en charge de la sûreté et de la sécurité pendant la campagne 2017 d’En marche. Il a ensuite occupé une fonction similaire au sein du cabinet présidentiel jusqu’en 2018. Le 1er mai de cette année-là, il a été identifié, en uniforme de policier, en train d’interpeller violemment un couple de manifestants, ce qui a été le point de départ de l’affaire Benalla.

Forcé de s’éloigner de l’Elysée, il a ensuite fondé son entreprise de conseil et de sécurité au Maroc. En novembre 2019, il s’était présenté à Tanger, au forum international MEDays en tant qu’expert en sécurité et cybercriminalité. Il a également sorti fin 2019 un ouvrage autobiographique, «Ce qu’ils ne veulent pas que je dise», dans lequel il revient sur son expérience à l’Élysée au travers de nombreuses révélations et anecdotes.

Lire aussi:

Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Coronavirus: l’épidémie fait monter le cours de l’or et «la banque centrale américaine ne le veut pas»
Deux militaires turcs tués dans une frappe à Idlib, 114 cibles syriennes éliminées dans une contre-attaque
Tags:
sécurité, manifestation, réforme des retraites, Paris, théâtre, Emmanuel Macron, Alexandre Benalla
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook