France
URL courte
13613
S'abonner

Bien que l’entourage du Président ait nié tout «dysfonctionnement» dans la sécurité du chef de l'État lors de sa soirée perturbée au théâtre des Bouffes du Nord, Alexandre Benalla, son ex-conseiller et ex-garde du corps, a dénoncé l’organisation de cette sortie et notamment l’exfiltration du couple présidentiel.

Le 17 janvier, Emmanuel et Brigitte Macron ont dû être exfiltrés à cause d’une manifestation devant le théâtre parisien des Bouffes du Nord où ils assistaient à une pièce. Très discutées, cette sortie et la «fuite» qui s’en est suivie posent la question de la sécurité du Président. L’ancien garde du corps d'Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, est revenu sur cette scène pour BFM TV.

Pour lui, les événements témoignent des failles de la sécurité rapprochée du chef de l'État. «À partir du moment où il y a une atteinte à l'image du Président de la République, il y a un loupé forcément dans l'organisation du déplacement», a-t-il commenté.

Interrogé par BFM TV, un proche du chef de l'État avait pour sa part assuré qu'il n’y a «pas eu de dysfonctionnement en termes de sécurité» lors de cette sortie.

«Manque d'anticipation flagrant»

L’ancien garde du corps dénonce aussi un «manque d'anticipation flagrant» et l’absence de travail de criblage du public dans la salle, rappelant ainsi la présence du journaliste Taha Bouhafs qui a signalé qu’Emmanuel Macron était au théâtre avant d’être interpellé. «M.Bouhafs […] aurait attiré l'attention des services de sécurité et une décision aurait pu être prise en amont pour renforcer la sécurité ou décaler la sécurité du Président», a-t-il estimé.

Les images «catastrophiques» de la «fuite»

Alexandre Benallaa jugé que la scène de l’exfiltration du Président était hautement «confuse» et que la sortie n'avait «pas été préparée en amont».

«On voit que la zone n'a pas été dégagée à la sortie, donc cela donne cette impression d'exfiltration alors même qu'il n'a pas été exfiltré du théâtre. Faire partir un cortège présidentiel dans une charge [des forces de l'ordre], en termes d'image, c'est catastrophique. On ne fait pas cela», a commenté M.Benalla.

Qu’aurait-il fait à leur place? «Temporiser» et «laisser le Président à l'intérieur du théâtre le temps de dégager la zone», a-t-il suggéré.

Perturbation d’une soirée culturelle de Macron

Le 17 janvier, alors que le couple Macron assistait à la représentation de «La Mouche», plusieurs manifestants hurlant des slogans contre la réforme des retraites ont tenté de pénétrer dans le bâtiment. Le Président Macron a été «sécurisé» pendant quelques minutes puis est retourné dans la salle.

Le Président a quitté le théâtre en voiture vers 22h sous escorte policière renforcée.

Emmanuel Macron exfiltré d'un théâtre pour échapper à des manifestants
© Sputnik . Bruno Marty
Emmanuel Macron exfiltré d'un théâtre pour échapper à des manifestants

Lire aussi:

Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Un homme tabassé par trois policiers à Paris, qui ont de plus menti dans leur rapport – vidéo choc
Tags:
fuite, soirée, sécurité, Emmanuel Macron, Alexandre Benalla
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook