France
URL courte
Le COVID-19 en Europe (261)
211326
S'abonner

Un bus en provenance de Milan est bloqué à Lyon depuis ce matin, après que son conducteur a été soupçonné d’être malade du coronavirus, rapporte Le Progrès. L’homme a été amené à l’hôpital pour passer des tests. Alors qu’une partie des passagers a pu partir, les autres restent confinés à la gare routière.

Depuis ce lundi matin, les passagers de ce bus qui vient du nord de l’Italie, région marquée par une augmentation des malades du coronavirus, sont confinés à la gare routière de Lyon Perrache, a fait savoir le service de communication de la direction départementale de la Sécurité publique (DDSP).

La toux «anormale» du chauffeur

Une voyageuse italienne, présente à bord, s’est inquiétée de la toux «anormale et impressionnante» du conducteur, raison pour laquelle les forces de l’ordre en ont été alertées, selon les informations du Progrès.

Après avoir examiné le chauffeur, les médecins du service d'aide médicale urgente (Samu) et de l’agence régionale de santé (ARS) ont pris la décision d’hospitaliser le chauffeur et un autre passager qui présentait les mêmes symptômes pour subir des analyses, a indiqué le quotidien Le Progrès.

La police a été chargée d'établir un périmètre de sécurité autour du bus dont les passagers sont confinés, a informé une porte-parole de la Direction départementale de la Sécurité publique, citée par l'AFP. À l’heure actuelle, le nombre de passagers à bord du bus bloqué n’est pas précisé.

Le bus fermé, des masques distribués

Vers 12h30, une partie des passagers bloqués dans le bus ont pu partir, annonce Le Progrès. Une douzaine de voyageurs restent avec les autorités de santé et de sécurité, ont précisé les témoins cités par le quotidien.

Selon d’autres témoins cités par Le Progrès, les portes et les fenêtres du bus ont été fermées, le véhicule encerclé par les forces de l’ordre. Des masques ont été distribués aux passagers.

Il s'agit d'un bus de la compagnie Flixbus, parti de Milan et qui a fait étape à Turin et Grenoble avant de rejoindre Lyon, a précisé à l'AFP un porte-parole de la société.

L’épidémie de coronavirus en Italie

Aujourd’hui, l’Italie est le pays qui présente le plus grand nombre de personnes décédées des suites du COVID-19 en Europe, après la Chine, l'Iran et la Corée du Sud. Le pays a annoncé ce 24 février le cinquième mort. Il s’agit d’un homme de 88 ans, selon les médias.

219 personnes ont été testées positives en Italie, a déclaré Angelo Borrelli, chef de l’agence de protection civile. En nombre de personnes infestées par le nouveau coronavirus, l’Italie occupe la troisième place dans le monde, après la Chine et la Corée du Sud. La région Lombardie a le plus grand nombre de cas, à savoir au minimum 165. Puis, viennent la Vénétie, avec 27 malades, et certaines zones proches de la Slovénie.

Dossier:
Le COVID-19 en Europe (261)

Lire aussi:

Historique: le PSG se qualifie pour les demi-finales de la Ligue des champions pour la 1ère fois depuis 1995
La police biélorusse ouvre le feu, avec des fusils à pompe, sur des personnes criant depuis leurs balcons
Macron a appelé Poutine pour discuter du vaccin russe contre le Covid-19 et de la Biélorussie
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Tags:
Lyon, Italie, France, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook