France
URL courte
Le COVID-19 en Europe (261)
328115
S'abonner

Un député français pourrait être infecté par le coronavirus et il lui a été demandé de rester chez lui, a fait savoir ce jeudi 27 février le magazine L'Express.

Un message adressé aux députés ce jeudi 27 février et consulté par L’Express leur a rappelé leurs responsabilités d'employeurs.

«Si l'un de vos collaborateurs est rentré depuis moins de 15 jours d'une zone où circule activement le virus (actuellement: Chine, Singapour, Corée du Sud et régions de la Lombardie et de la Vénétie en Italie), nous vous invitons, si cela est possible, à lui proposer d'exercer ses fonctions en télétravail ou à lui accorder une autorisation d'absence rémunérée pendant une durée de 14 jours à compter de la date de son retour», indiquent les questeurs.

Selon des informations de L’Express, un député qui a séjourné dans une zone à risque a été prié de se conformer à la règle.

«Il lui a été demandé de ne pas venir», a indiqué la présidence de l’Assemblée.

Le député et médecin Jean-François Eliaou a qualifié ce message de bienvenu et a appelé «à la vigilance, pas à la panique», estimant que «la transparence est de mise».

Entretemps, des flacons de solution hydro-alcoolique ont fait leur apparition à chaque étage de l'Assemblée nationale.

«S'il y a un cas chez nous, les 577 députés sont capables d'emmener le virus aux quatre coins de la France», a déclaré dans ce contexte une députée centriste citée par le magazine.

Le nouveau coronavirus, dont le point de départ serait la ville chinoise de Wuhan, est à l’origine de plus de 81.000 contaminations et de 2.761 morts dans le monde, d’après un dernier bilan de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Deux morts en France

En France, les médecins ont enregistré 18 cas et deux décès dont un premier mort français qui ne s’était pas rendu dans les zones à risque.

Le pays d'Europe le plus affecté est actuellement l’Italie qui a recensé plus de 400 cas et 12 décès, selon le dernier bilan des autorités.

Dossier:
Le COVID-19 en Europe (261)

Lire aussi:

L’évolution des revenus de Jean Castex évaluée par Franceinfo
Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique
Tags:
Assemblée nationale française, députés, coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook