France
URL courte
Propagation du coronavirus en France (341)
251155
S'abonner

La polémiste Rokhaya Diallo a évoqué un «privilège blanc» en cette période de pandémie, dans les colonnes du média turc TRT World. Elle dresse un parallèle entre le sort des Français bloqués à l’étranger et celui des migrants.

La polémiste Rokhaya Diallo, connue pour ses prises de positions antiracistes, a établi un lien entre l’actuelle pandémie de Covid-19, et le «privilège blanc», dans un article paru sur le site du média turc TRT World, ce mercredi 1er avril. Revenant sur la fermeture des frontières dans de nombreux pays d’Afrique, pour éviter la propagation du virus, la polémiste parle d’un «privilège de passeport» censé être l’apanage des Occidentaux.

«Tout en jouissant du droit de visiter presque tous les pays du monde, sans passer par des procédures administratives douloureuses et parfois même humiliantes, les Européens n'ont jamais eu à se soucier de ce que l’on ressent lorsqu’on n’a pas accès à un pays en raison de sa citoyenneté ou de son pays d’origine […] Les personnes nées avec le privilège du passeport-sésame ne peuvent pas imaginer que leurs libertés soient restreintes en raison de leur origine», explique-t-elle dans sa tribune.

Parallèle avec les migrants

Celle qui se définit elle-même comme «féministe intersectionnelle et décoloniale», revient alors sur le sort des Français bloqués à l’étranger, en particulier en Afrique, et parfois «rejetés» par les populations locales.

«Alors que l'Afrique n'a pas encore atteint son pic pandémique, l'Europe, haut lieu de la propagation du Covid-19, découvre à travers les yeux étonnés de ses citoyens ce que c’est que d'être vu et traité comme un paria», écrit-elle.

Elle compare cette situation avec celle des migrants stigmatisés pour leur identité ou leur pays d’origine. Une situation qui selon elle «n’attire pas autant d’attention et de solidarité qu’elle le devrait».

Dossier:
Propagation du coronavirus en France (341)

Lire aussi:

Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Après le Covid-19, la Chine voit ressurgir un virus mortel transmis par les tiques
Une «cause extérieure»: le capitaine qui a transporté le nitrate d'ammonium parti en fumée à Beyrouth s’exprime
Tags:
antiracisme, Afrique, confinement, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook