France
URL courte
142658
S'abonner

Les forces de l’ordre de Toulouse sont intervenues à plusieurs reprises le 8 mai. Un homme muni d’une arme de poing a été interpellé et placé en garde à vue.

Des policiers ont été violemment pris à partie lors d’une intervention à Toulouse le 8 mai. Ils ont été appelés dans la soirée quand un homme a reçu plusieurs coups de couteau, a fait savoir Actu17. La victime a raconté aux policiers qu’elle avait été attaquée par deux individus ayant pris la fuite. Blessé au thorax, au cou et à l’épaule, l’homme a été conduit à l’hôpital. Une enquête a été ouverte.

Une heure plus tard, les policiers ont reçu plusieurs autres appels, des témoins faisant état d’un homme muni d’une arme de poing dans une rue de la ville. Ils ont repéré un suspect qui s’est enfui en courant et qui a jeté un pistolet en direction de jeunes. Ces derniers sont rapidement devenus plus nombreux, plusieurs dizaines, pour s’opposer à l’intervention policière, a poursuivi Actu17.

Les forces de l’ordre ont alors été prises à partie par ces individus hostiles qui ont tenté d’empêcher l’interpellation. Elles ont dû faire usage de leur lanceur de balles de défense (LBD 40) et appeler des renforts. Une dizaine de grenades lacrymogènes ont été lancées pour ramener le calme.

Le fuyard a finalement été interpellé et placé en garde à vue, a précisé le site. L’arme dont il s’était débarrassé a été saisie par les fonctionnaires. Il s’agirait d’une arme de poing de marque Glock.

D’autres évènements

Plus tard dans la soirée, des coups de feu ont été signalés dans un quartier voisin. Plusieurs témoins ont expliqué aux policiers que les deux auteurs des tirs circulaient à moto et avaient pris la fuite. Ils auraient ouvert le feu, mais les enquêteurs n’ont retrouvé aucune douille sur les lieux, a précisé Actu17.

Un autre homme a été blessé le 7 mai. Il s’est rendu lui-même aux urgences et ses jours ne sont pas en danger. Un différend survenu la veille, qui n’aurait pas de lien avec le trafic de stupéfiants, serait à l’origine des faits.

Un peu plus tard, une automobiliste s’est retrouvée coincée entre deux véhicules dont les occupants ont procédé à des tirs. Les deux voitures ont ensuite disparu. La femme n’a pas été blessée. Une enquête est en cours.

Durant le week-end du 25 et 26 avril, quatre fusillades ont été recensées à Toulouse.

Lire aussi:

Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
Détonation entendue à Paris: pourquoi l’avion de chasse a-t-il été mobilisé?
Ankara répond à Paris après les propos de Macron sur le Haut-Karabakh
Bakou «déterminé» à combattre jusqu'à ce que les Arméniens «se retirent» du Haut-Karabakh
Tags:
attaque au couteau, LBD (lanceur de balles de défense), policier, Toulouse, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook