France
URL courte
151052
S'abonner

Deux femmes ont été arrêtées dans les Yvelines après le suicide d’un quinquagénaire, auquel elles avaient assisté sans réagir. Elles auraient mêmes incité la victime à accomplir cet acte irréversible.

Dans la nuit du 9 au 10 mai, à Vernouillet (Yvelines), deux femmes ont été arrêtées et placées en garde à vue pour omission de porter secours. Elles sont soupçonnées de ne pas avoir empêché un homme de 50 ans de se suicider lors d’une soirée bien arrosée, relate Le Parisien.

Une dispute avec de la vaisselle brisée a éclaté vers 22 heures entre une femme, son mari et une voisine. À bout de nerfs, l’homme a déclaré aux femmes qu'il allait chercher son arme pour s’ôter la vie. Celles-ci auraient ricané et l’auraient mis au défi de passer à l’acte. Le quinquagénaire a fini par se tirer une balle dans la tête. Il est décédé sur le coup.

En état d’ivresse

Les deux femmes ont appelé la police, qui est aussitôt intervenue. Mais les fonctionnaires ont eu du mal à reconstituer les faits car les deux seules témoins étaient ivres et donnaient des informations contradictoires sur certains points.

Le corps du suicidé a été transporté à l'institut médico-légal de Garches (Hauts-de-Seine) pour une autopsie. Sa personnalité et le degré de responsabilité des deux femmes au regard de la loi sont encore à préciser.

Lire aussi:

Pfizer n'est «pas certain» que son vaccin stoppe la transmission du Covid-19
L’organisateur de l’orgie gay ayant accueilli l’eurodéputé hongrois livre des détails de la soirée
Présidence de Joe Biden: «Avec la Russie, il y aura un effort d’engagement»
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Tags:
arme à feu, suicide, Yvelines
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook