France
URL courte
128038
S'abonner

Le syndicat de police Synergie-Officiers a publié une vidéo qui n’a pas fait l’unanimité sur Twitter montrant une intervention musclée sur deux jeunes à scooter. La publication accompagnée d’un commentaire désinvolte et de la musique de Benny Hill a provoqué un tollé, si bien qu’elle a été supprimée.

Mardi 26 mai, le syndicat Synergie-Officiers a publié sur Twitter la vidéo d’une interpellation peu délicate de deux jeunes en scooter en train d’effectuer un rodéo urbain. L’extrait a d’autant plus choqué les internautes que la musique de Benny Hill (l’émission comique des années 1980) y avait été intégrée, comme si le syndicat prenait ce genre d’intervention à la légère.

Le conducteur du scooter a raté son demi-tour pour échapper aux forces de l’ordre, provoquant sa chute et celle de son passager. «Tout le monde n’est pas nécessairement un “artiste“ du rodéo!», se moque l’auteur de la publication, avant de rappeler, à juste titre, que la pratique est dangereuse.

Toutefois, pas un mot n’évoque l’intervention quelque peu musclée des policiers, alors que les individus avaient tous deux mis pied à terre.

La publication supprimée

De nombreux internautes ont dénoncé le caractère trop léger de la publication au vu des faits exposés. Face au tollé, la page Synergie-Officiers a depuis supprimé sa publication, mais la vidéo a pu être enregistrée et peut encore être trouvée sur le réseau social.

La publication intervient à peine deux jours après l’intervention de Camélia Jordana dans On n’est pas couché, où elle a notamment évoqué les violences policières en banlieue contre les personnes de couleur. Un sujet à propos duquel ce même compte a tweeté plusieurs fois, s’opposant aux propos de la chanteuse. Le moment semblait particulièrement mal choisi pour publier ce type de contenu.

Lire aussi:

À deux doigts de la mort: une nouvelle vidéo choc de violences policières publiée par Mediapart
Un contrôleur de tram poignardé pour avoir demandé à des filles de porter un masque
Trump réagit à la fracture du pied de Biden
Tags:
Camélia Jordana, indignation, intervention, violences policières, Twitter, publication, police
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook