France
URL courte
5129
S'abonner

Une jeune adjointe de sécurité hors service qui avait posté une annonce pour la vente de son téléphone est tombée sur trois faux acheteurs. Molestée et dépossédée de son portable, elle n’a pas perdu pied et a alerté ses collègues. L’un des malfrats a été interpellé, selon Actu17.

Pour vendre son portable, une adjointe de sécurité (ADS) affectée dans le Val-de-Marne a placé une annonce sur Le Bon Coin. Mais lorsqu’elle est arrivée au rendez-vous fixé avec l’acheteur, elle est tombée dans un guet-apens, relate Actu 17.

Il avait été convenu avec l’acheteur qu’il devait amener 700 euros en liquide en échange du téléphone. Mais au moment du rendez-vous, les trois individus lui ont arraché son téléphone et les 700 euros qu’elle venait de toucher.

Ils ont pris la fuite après avoir molesté la jeune fille, mais celle-ci a composé le 17 avant de les suivre discrètement.

Un suspect interpellé, deux autres disparus

Les policiers arrivés sur place ont pénétré dans l’immeuble indiqué par leur jeune collègue hors service. Dedans, ils ont interpellé l’un des trois suspects, les deux autres ayant disparu.

Il a été placé en garde à vue et le commissariat de Villeneuve-Saint-Georges a ouvert une enquête.

La policière n’a pas été blessée et a déposé plainte, précisant qu’elle n’avait pas fait état de sa qualité lors de l’agression.

Lire aussi:

Pfizer n'est «pas certain» que son vaccin stoppe la transmission du Covid-19
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Bill Clinton se fait masser par une accusatrice de Jeffrey Epstein sur des clichés de 2002 – photos
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Tags:
vol, portable, Val-de-Marne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook