France
URL courte
5616385
S'abonner

Plusieurs membres des forces de l’ordre ont été agressés par des manifestants rassemblés en ce jour de Fête nationale place de la Bastille. Certains sont tombés en pleine course, certains autres ont essuyés des coups alors qu’ils étaient déjà à terre.

Le cortège en marche des manifestants a fait chuter plusieurs gendarmes essayant de retenir la foule, qui est devenue particulièrement compacte place de la Bastille. Les manifestants, Gilets jaunes et soignants mélangés, y sont arrivés aux environs de 15h00. Après des jets de projectiles, les forces de l’ordre ont répliqué par des tirs de grenades lacrymogènes.

Ne parvenant pas à retenir la foule, des cordons de gendarmes ont dû reculer. Certains d’entre eux se sont retrouvés au sol, puis se sont relevés et éloignés. Sur les images suivantes, on en voit un à genoux en train d’être frappé, sans qu’il puisse se relever et poursuivre sa course. D’autres gendarmes accourent à l’aide de leurs confrères.

Les scènes ont été filmées sous divers angles au milieu de ce flux humain incontrôlable. Les forces de l’ordre sont visées par des bouteilles et autres projectiles, certains agents perdent leurs boucliers en reculant sous la pression de la foule.

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a qualifié ses actes à l’encontre des gendarmes d’«inacceptables».

Revendications des manifestants 

Deux cortèges ont fusionné ce 14 juillet dans l’après-midi, le premier étant composé de personnel soignant protestant contre les conclusions du Ségur de la santé, jugées insuffisantes face aux besoins de l'hôpital public. La manifestation a été organisée quelques heures après la cérémonie d'hommage au personnel soignant, place de la Concorde, dans le cadre des célébrations du 14-Juillet.

Les Gilets jaunes, venus dénoncer les violences policières, ont rejoint les soignants peu après que leur cortège s’est élancé depuis la place de la République.

Lire aussi:

Voici pourquoi il vaut mieux poser votre smartphone l'écran vers le bas
Elon Musk déclare que les extraterrestres ont bâti les pyramides, l’Égypte lui répond
Macron aurait été «furieux» contre Sarkozy pour une affaire de rachat de médias par Bolloré
Tags:
soignants, forces de l'ordre, agression, Paris, gendarmes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook