France
URL courte
51842
S'abonner

Un voyageur refusant de porter un masque a menacé de mort une conductrice de bus à Gaillac. Ces faits interviennent trois jours après l’agression mortelle du chauffeur à Bayonne.

Trois jours après l'agression mortelle d'un chauffeur de bus à Bayonne, un homme a menacé de mort une conductrice de bus à Gaillac. Comme le rapporte France Bleu, elle lui avait interdit de monter dans l'autocar car il refusait le port du masque.

Selon la radio locale, cet individu âgé de 53 ans a alors insulté la femme à plusieurs reprises avant de la menacer de mort et de prendre la fuite.

La conductrice a porté plainte. Il a été arrêté et placé en garde à vue le 16 juillet. Condamné précédemment pour des faits de vols aggravés, il faisait l'objet d'un sursis de trois mois. Sursis révoqué par le procureur de la République d'Albi qui l'a envoyé en maison d'arrêt, indique France Bleu. Il repassera devant le tribunal le 31 juillet prochain.

Les agressions s’enchaînent

À Bayonne, un père de famille a été victime le 5 juillet d'une agression «d'une extrême violence», roué de coups et grièvement blessé à la tête, alors qu'il voulait contrôler le ticket d'une personne et exigeait le port du masque pour trois autres. Il est mort le 10 juillet après cinq jours de coma.

Un autre conducteur de bus a été pris à partie le 13 juillet à Martigues par plusieurs individus qui lui ont volé une sacoche. Blessée à la tête, il a été hospitalisée. Selon La Provence, les faits se sont produits un peu après 21h alors qu’il regagnait son propre véhicule suite à sa fin de service.

Lire aussi:

La France annonce la plus importante hausse de cas de Covid-19 en plus de deux mois
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Tags:
menace de mort, agression, bus, conducteur, Bayonne, Gaillac, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook