France
URL courte
127
S'abonner

Un détenu «connu pour son comportement violent en détention» a retenu pendant plusieurs heures sa compagne en otage à la prison de Roanne, relate l'AFP.

Un détenu de la prison de Roanne (Loire) a brièvement pris sa compagne en otage mercredi à l’occasion d’un parloir, avant de la libérer puis de se rendre, a-t-on appris de sources concordantes.

La prise d’otage a démarré vers 11H00 et la femme a été libérée par le détenu peu après 13H00, a indiqué à l’AFP la direction de l’administration pénitentiaire.

L’homme s’est ensuite rendu vers 13H30 au terme de ses négociations avec une Équipe régionale d’intervention et de sécurité (ÉRIS) dépêchée sur place, qui n’a pas eu à intervenir physiquement.

Ce détenu âgé de moins de trente ans, qui purge une peine pour vol à main armée, est «connu pour son comportement violent en détention et pour des troubles psychiatriques», avait précédemment indiqué la direction de l’administration pénitentiaire.

Le détenu n'était pas armé

Il n’était pas armé et revendiquait son transfert dans un autre établissement, selon la même source. Placé pour l’heure en garde à vue, il devrait ensuite être transféré.

Une ÉRIS était déjà intervenue ce week-end à Roanne pour un autre détenu qui avait profité de la promenade pour se retrancher sur le toit de la prison. Lui aussi réclamait un transfert et il a été envoyé au centre pénitentiaire de Bourg-en-Bresse.

Dans cette même prison de la Loire, un détenu de 27 ans est mort dans la nuit de vendredi à samedi après avoir allumé un incendie dans sa cellule du quartier disciplinaire.

Lire aussi:

Pour Macron, «le pic de la seconde vague est passé», une «nouvelle étape» s'annonce
L'ancien international de rugby Christophe Dominici retrouvé mort dans les Hauts-de-Seine
Un policier fait un croche-pied à un migrant lors de l'évacuation place de la République – vidéo
Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Tags:
campagne, Roanne, prise d'otages, prison
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook