France
URL courte
9427
S'abonner

Deux frères ont été placés en garde à vue à Grasse après avoir agressé un policier en civil membre du RAID, a relaté le site Actu17. Ceux-ci se sont rendus d’eux-mêmes au commissariat pour porter plainte contre le fonctionnaire, mais ce dernier les avait déjà signalés à ses collègues.

Dans la soirée du lundi 27 juillet, deux frères âgés de 19 et 26 ans ont entrepris de tabasser un homme qui venait de faire une remarque à une automobiliste, selon Actu17. Bien qu’il ait révélé qu’il était un policier du RAID en civil, les agresseurs ne se sont pas découragés.

Ils ont escaladé le mur de la résidence du fonctionnaire, située à Grasse dans les Alpes-Maritimes, et ont commencé à le frapper. L’agent, qui s’est évidemment défendu, les a finalement poussés à prendre la fuite.

Les deux compères ont ensuite osé se rendre au commissariat, l’un d’eux présentait des hématomes sur le visage. Ils souhaitaient déposer plainte contre le policier qu’ils venaient d’agresser, mais ont été placés en garde à vue, ce dernier ayant déjà effectué le signalement à ses collègues.

Le policier emmené à l’hôpital

Quant au fonctionnaire, il a été conduit à l’hôpital pour des examens médicaux. Il souffre d’une blessure au pied et affiche une ecchymose au niveau du front, a précisé Actu17. Une enquête a été ouverte pour «violences volontaires en réunion sur personne dépositaire de l’autorité publique». Ils risquent ainsi jusqu’à trois ans d’emprisonnement et 45.000 euros d’amende.

Lire aussi:

Plusieurs explosions entendues à Minsk
«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
Premier mort lors des manifestations à Minsk
Tags:
plainte, commissariat, Grasse, RAID, agression, garde à vue
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook