France
URL courte
9715
S'abonner

Un surveillant de la prison centrale d’Arles a dû être hospitalisé et deux autres ont été blessés lors de l’agression d’un des détenus, qui s’est depuis retranché, rapporte Actupenit. L’attaque s’est produite ce samedi 1er août au parloir.

Muni d’un pic en métal, un détenu de la maison d’arrêt d’Arles a férocement attaqué ce samedi 1er août des surveillants, dont l’un a été grièvement blessé, relate Actupenit qui se réfère au syndicat SNP-FO.

L’attaque a eu lieu au parloir de la prison. Trois gardiens ont été blessés. L’un d’eux, touché au niveau de la gorge, a été transporté en urgence en hélicoptère à l’hôpital de la Timone, à Marseille.

En ce qui concerne l’agresseur, il s’est retranché dans la prison sans otage. Les visiteurs qui se trouvaient sur place durant les événements ont pu être évacués.

Par la suite, l'équipe régionale d'intervention et de sécurité l'a interpellé vers 19h15 et il a été pris en charge par la police judiciaire de Marseille pour être placé en garde à vue, a précisé le ministère de la Justice dans un communiqué repris par l’AFP.

Le garde des Sceaux, Éric Dupond-Moretti, a salué «le professionnalisme des agents qui sont intervenus et s'entretiendra avec les agents agressés ou leur famille dans la soirée».

Il a été communiqué que le pronostic vital du surveillant hospitalisé n’était pas engagé. Ses deux collègues, qui n’ont été que légèrement touchés, ont pu rentrer chez eux.

Lire aussi:

Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Une pétition demande un placement du Liban sous mandat français pendant dix ans
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Tags:
détenus, France, prison
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook