France
URL courte
Par
3133
S'abonner

La ville de Nantes a été le théâtre d’une nuit agitée et les forces de l’ordre ont dû intervenir à plusieurs endroits. Sur les quais de la Loire, un policier a été blessé au visage, tandis que des gaz lacrymogènes ont dû être employés du côté du château des ducs de Bretagne.

Les forces de police ont été mises à contribution dans la nuit du 11 au 12 septembre, rapporte Ouest-France. 

Alors que la fête battait son plein sur le quai des Antilles, une bagarre géante a en effet éclaté, impliquant une quarantaine de personnes.

Plusieurs équipages de police ont été envoyés sur place et des altercations ont eu lieu entre les fêtards et les forces de l’ordre. Un fonctionnaire a reçu un coup de poing au visage avant de chuter lourdement. Il a dû être pris en charge par les secours et a passé le reste de la nuit en observation.

Deux individus ont été interpellés suite à cette rixe.

Gaz lacrymogènes et jets de projectiles

Un peu plus tôt, un rassemblement festif s’était également terminé en confrontation avec les forces de l’ordre, non loin du château des ducs de Bretagne. Après avoir défilé dans les rues, plusieurs centaines de fêtards s’étaient en effet réunis pour une free party, sur la place du Bouffay.

Les CRS sont intervenus pour disperser le rassemblement mais ont été accueillis par des jets de projectiles. Les forces de l’ordre ont dû faire usage de gaz lacrymogènes. Six policiers ont été blessés et six individus interpellés lors de ces affrontements. Certaines vitrines avoisinantes ont également été taguées.

Lire aussi:

Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Diego Maradona est décédé à l'âge de 60 ans
Frappes israéliennes en Syrie: «un comportement d’État voyou»
Il faut mettre les migrants «dans des avions pour les renvoyer chez eux» plutôt que de les disperser, estime Zemmour
Tags:
arrestation, police, fête, Nantes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook