France
URL courte
Par
Enseignant décapité en région parisienne (87)
352528
S'abonner

Alors qu’un hommage national est prévu mercredi, plusieurs rassemblements se tiennent à Paris et dans d'autres villes deux jours après l’attentat de Conflans, en mémoire de l’enseignant décapité.

Pour la liberté et contre la terreur, les milliers de citoyens affluent sur la place de la République ce dimanche 18 octobre vers 15h00. La dénonciation de l’assassinat par décapitation de Samuel Paty, enseignant d’histoire-géographie, qualifié d’attentat islamiste caractérisé par Emmanuel Macron, réunit une vaste foule portant des affiches «Je suis professeur» ou «Je suis enseignant».

Des manifestations s’organisent à l'appel d'associations et syndicats, dont SOS Racisme, Dessinez Créez Liberté, la FSU, le Sgen-CFDT, l’Unsa-Education, le SNALC, la FCPE, la FIDL (syndicat lycéen) la FAGE, l’UEJF. Le chef du gouvernement, Jean Castex, a reçu certains d’entre eux au lendemain de l’attaque terroriste.

Le président de SOS Racisme, Dominique Sopo, a confié à Franceinfo être «abasourdi que l'on puisse mourir de faire son métier».

Des appels à rendre hommage à la victime ont également été lancés dans d’autres villes françaises telles que Marseille, Lyon, Toulouse, Lille ou Bordeaux.

«Nous n'avons pas peur. Vous ne nous diviserez pas», a déclaré le Premier ministre Jean Castex, présent au rassemblement place de la République à Paris.

Alors que la question de la censure en classe revient de plus en plus souvent après le drame, une professeur d’histoire-géographie, comme M.Paty, a affirmé au micro de Sputnik refuser de censurer ses cours.

D'autres participants à l'action ont dénoncé l'attitude de l'État face aux attaques de ce type.

Des enseignants et sympathisants, non seulement du 78, mais aussi des départements voisins, s'étaient rassemblés samedi pour un hommage devant le collège du Bois d’Aulne.

Dossier:
Enseignant décapité en région parisienne (87)

Lire aussi:

Le Kremlin réagit après les piques de Kadyrov contre Macron
La Turquie promet une riposte après la caricature d'Erdogan dans Charlie Hebdo
Emmanuel Macron annonce la réintroduction du confinement en France métropolitaine
Tags:
hommage, professeur, attentat, Conflans-Sainte-Honorine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook