France
URL courte
Par
283172
S'abonner

Depuis dimanche soir, des contrôles «préventifs» ont été mis en place en Île-de-France par des policiers en colère. Une action censée se poursuivre dans les jours qui viennent, rapporte Actu17.

Les personnes de couleur beaucoup plus contrôlées par la police? Le syndicat Alliance Police nationale a déjà réagi aux propos du Président de la République au cours de son entretien avec le média en ligne Brut, soulignant que la police «n’est pas raciste et […] ne choisit pas sa délinquance». Quant aux syndicats, ils avaient alors proposé de ne plus faire de contrôles d’identité: «Pas de contrôle, pas d’initiative, pas de problème», rappelle Actu17.

Or, l’initiative indépendante de lancer des contrôles dits «préventifs» a été lancée par des policiers d’Île-de-France et a été rejointe par plusieurs milliers d’agents qui les ont appliqués sur de grands axes de région parisienne, notamment pour vérifier les attestations de sortie, ce qui a donné lieu à des embouteillages.

​L’objectif de l’action est de se faire entendre, est-il précisé.

Dans un groupe sur messagerie chiffrée, explique Actu17, les policiers engagés dans cette action assurent qu’ils ne sont ni racistes, ni violents et que leur mission est de maintenir la paix au profit des citoyens.

«Ras-le-bol général qui dure depuis des années, mais fortement accentué du fait des dernières sorties médiatiques de nos politiques, manque total de considération. […] Commençons par des contrôles routiers préventifs dans des endroits stratégiques […] en gare pour les transports en commun […] le matin, en soirée et la nuit. […] Restons fiers d’être policiers», tel est leur message, repris par le site d’information.

Débutées dimanche soir et lundi matin, ces actions devraient se poursuivre dans les jours qui viennent.

Lire aussi:

Plusieurs blessés dans une attaque à la voiture bélier à Jérusalem-Est
Israël fait face au rythme le plus élevé de roquettes jamais tirées vers son territoire, selon l'armée
En continu: Gaza annonce avoir subi l'attaque la plus meurtrière depuis la reprise du conflit
Tags:
France, police
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook