France
URL courte
Par
195411
S'abonner

Norman Thavaud a soulevé une vague de critiques sur Internet, en tournant en dérision le fait qu'une actrice noire incarnerait l'agent 007 à l’écran dans le prochain film James Bond.

L’humoriste Norman a initié une controverse en plaisantant sur le choix de l'actrice noire Lashana Lynch pour incarner le prochain agent 007 dans un nouveau James Bond.

Dans un de ses sketchs, qui fait à présent le tour des réseaux sociaux, le jeune vidéaste Web propose notamment de pousser la logique jusqu’au bout, en embauchant un acteur blanc, en l’occurrence Thierry Lhermitte, pour jouer Michael Jordan dans un éventuel biopic.

«Est-ce qu’on n’est pas allé trop loin dans la lutte contre le racisme? "My name is Bond, Fatoumata Bond". Non ça va pas du tout, je suis pas d’accord», plaisante-t-il encore devant son public.

Fustigeant les dérives de l'antiracisme, il souligne que ce personnage est une figure de l’imaginaire collectif et n’a pas à être «changé du jour au lendemain pour un quota».

Réactions sur les réseaux sociaux

La performance de Norman n’a pas eu l’air de plaire à plusieurs internautes, qui s’en sont plaints sur les réseaux sociaux.

Certains lui reprochent ainsi un sketch à caractère «raciste et misogyne».

D’autres avancent une confusion entre James Bond, personnage de fiction, et Michael Jordan, basketteur bien réel.

D’autres soutiennent au contraire le jeune humoriste et critiquent la logique qui voudrait qu’on donne de la «visibilité aux femmes et personnes noires» en leur faisant jouer des personnages blancs.

Quant à l’ancien cadre de l’UMP Verlaine Djeni, il rappelle qu’un autre vidéaste Web noir avait déjà ironisé sur cette possible interprétation de l'agent 007, sans s’attirer les foudres des réseaux sociaux.

L’actrice noire Lashana Lynch incarnera l'agent 007 dans le prochain James Bond, intitulé Mourir peut attendre, dont la sortie est prévue en 2021. Elle ne remplacera pas pour autant Daniel Craig, toujours présent dans le film, mais portera son matricule 007, le temps que celui-ci reviennent d’un exil en Jamaïque, selon les bribes du scénario révélés au magazine Harper’s Bazaar.

Lire aussi:

Le licenciement «secret» de Jérôme Salomon de l’Institut Pasteur en 2012 refait surface
Assaut du Capitole: «Donald Trump et ses supporters sont tombés dans un piège»
Israël intensifie ses bombardements en Syrie, Joe Biden visé?
Tags:
humour, youtubeur, Michael Jordan, James Bond, racisme, antiracisme
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook