France
URL courte
Par
51414
S'abonner

Le ministre français de la Santé, Olivier Véran, a précisé qu’il y avait deux clusters à risque où sévissait le variant sud-africain du coronavirus sur le sol français, à savoir en Île-de-France et à Nantes.

Deux foyers épidémiques du variant sud-africain du coronavirus, connu sous le nom de 501Y.V2, ont été dépistés en France, en Île-de-France et à Nantes, a annoncé ce jeudi 14 janvier le ministre de la Santé, Olivier Véran, lors d’une conférence de presse consacrée à l'épidémie de Covid-19.

«Nous mettons tout en œuvre sur le territoire national pour dépister ces cas, il n’y en a que quelques-uns à ce stade qui ont été dépistés», a indiqué le ministre.

Selon lui, un cas du variant sud-africain a été dépisté chez une patiente qui était rentrée en Île-de-France après un voyage avec une congrégation religieuse au Mozambique. Et l’autre foyer se trouve à Nantes où une autre personne a aussi été contaminée après un déplacement au Mozambique.

«On sait que ce variant est vraisemblablement plus contagieux que le virus qui circule traditionnellement en France. On a moins de données scientifiques, en revanche, sur les symptômes qu’il peut entraîner, mais nous n’avons pas à ce stade de raisons de penser qu’il provoque davantage de formes graves. Mais il reste plus contagieux et nous devons là aussi le freiner», a indiqué M.Véran.

Il a rappelé que le ministre en charge des Outre-mer, Sébastien Lecornu, avait fait des annonces visant à protéger notamment Mayotte et La Réunion compte tenu de la proximité géographique.

Le 7 janvier, le ministère de la Santé avait indiqué que le Centre national de référence (CNR) des infections respiratoires avait confirmé trois cas du variant sud-africain sur le sol français.

Lire aussi:

Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
«Détruire le pays pour une maladie avec une mortalité aussi faible relève du pétage de plombs» - vidéo
Ce lapsus de Marion Maréchal sur ses ambitions présidentielles – vidéo
Tags:
Olivier Véran, coronavirus SARS-CoV-2, souche de coronavirus, Covid-19, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook