France
URL courte
Par
77711
S'abonner

Pour lutter contre les dépôts illégaux de sacs poubelle dans les rues du centre-ville, la mairie de Montélimar a lancé le 16 février sa phase de verbalisation. Les agents de la propreté ouvrent en présence de la police ces sacs pour identifier les contrevenants.

La mairie de Montélimar a décidé mardi 16 février d’identifier et de verbaliser les propriétaires des maisons qui déposent illégalement des sacs poubelles dans les rues du centre-ville avec l’aide du service propreté, rapporte France Bleu.

Ainsi, les agents de la propreté ouvrent les sacs poubelle en présence de policiers municipaux pour y trouver une facture avec adresse de facturation et adresse de livraison et joindre le propriétaire.

«L'idée est de rendre le centre-ville plus attractif», explique à France Bleu Julien Cornillet, maire de Montélimar.

19 lieux de dépôts sauvages réguliers

Cette mesure est intervenue après que toutes les autres, comme l’autocollant «Refus de collecte / Sacs au sol interdits» déposé sur les sacs poubelle ou des bacs supplémentaires en centre-ville, se sont montrées inefficaces.

Les agents avaient alors identifié 19 lieux d’accumulation régulière d’un amas illégal de sacs poubelle. Selon France Bleu, ce nouveau type de contrôle peut régler ce problème. Cependant, un autre problème subsiste: celui des encombrants qui représentent 15 tonnes chaque mois dans le seul centre-ville.

La loi interdit de déposer ses ordures en dehors des lieux prévus. Ce dépôt illégal est puni d’une amende allant jusqu'à 450 euros. «C'est une amende de troisième classe», indique à France Bleu la police municipale de Montélimar.

Lire aussi:

Nouvelle nuit de violences urbaines en banlieue lyonnaise, plus d’une dizaine de voitures incendiées – images
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Tags:
déchets, poubelle, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook