France
URL courte
Par
5335
S'abonner

La ministre des Armées a félicité la Marine nationale pour ses saisies record de 14,7 tonnes de drogue en l’espace de sept jours dans le golfe de Guinée et dans l’océan Indien. Des opérations qui «viennent porter un coup sérieux aux organisations criminelles et terroristes».

Le ministère des Armées a rapporté deux saisies majeures de drogue pour un total de 14,7 tonnes sur les sept derniers jours dans le golfe de Guinée et l’océan Indien. Un «véritable record sur une période aussi courte» pour la Marine nationale, félicitée par Florence Parly ce jeudi 25 mars.

«Je renouvelle une fois encore ma plus vive reconnaissance pour l’engagement et la détermination sans faille des marins engagés dans les différentes opérations partout dans le monde», a indiqué la ministre dans un communiqué.

Selon elle, de telles saisies «concourent à la stabilité de l’Europe et la sécurité de nos concitoyens» et «viennent porter un coup sérieux aux organisations criminelles et terroristes qui s’appuient sur ces trafics pour financer leurs activités».

Golfe de Guinée

La première saisie a été annoncée lundi 22 mars par la préfecture maritime de l’Atlantique à la suite d’une opération qui s’était déroulée la veille dans le golfe de Guinée. Le porte-hélicoptère amphibie Dixmude était intervenu à bord d’un cargo originaire de Saint-Christophe-et-Niévès (dans les Caraïbes), avec l’accord de cet État.

La Marine y a découvert quelque six tonnes de cocaïne qui, revendues sous forme de cocaïne coupée (18 tonnes), avaient une valeur marchande d’un milliard d’euros. Un «résultat exceptionnel» selon la préfecture. Le cargo en question faisait déjà l’objet d’un suivi particulier.

Océan Indien

D’après le ministère des Armées, trois autres bâtiments de la Marine ont également saisi, en quelques jours, huit tonnes de cannabis, 300 kilogrammes d’héroïne et 450 kilogrammes de méthamphétamines. Ces substances ont toutes été trouvées dans des boutres, bateaux à voile en bois d’origine arabe, parcourant l’océan Indien.

Lire aussi:

Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
Les talibans conseillent «au jeune Président français» de «ne pas être trop impulsif»
Fabrice Di Vizio raccroche: «On est arrivés à un niveau de haine sociale que je ne sais plus gérer»
Tags:
lutte antidrogue, Marine nationale française, Florence Parly, saisie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook