France
URL courte
Par
7432
S'abonner

Suivant les annonces du gouvernement, la campagne de vaccination en France va subir certains changements et son calendrier, établi pour les mois à venir, va connaître quelques modifications. Voici qui peut se faire vacciner dès aujourd’hui et qui doit encore attendre une date établie par les autorités.

La campagne de vaccination en France s’ouvre petit à petit à plus de catégories de population. Notamment, jeudi 6 mai il a été annoncé par la Direction générale de la santé que les mineurs de 16 et 17 ans qui courent un haut risque de forme grave de Covid-19 en raison d’une pathologie peuvent désormais se faire vacciner.

Ces catégories de population qui sont concernées en priorité

Même si de plus en plus de catégories de la population française s’ajoutent à la liste des gens qui peuvent se faire vacciner, il y a toujours des prioritaires. Qui sont-ils?

  • Tout d’abord, il s’agit des professionnels de santé qui sont en première ligne et de ce fait qui sont plus exposés que les autres au virus: médecins, dentistes, sages-femmes, pharmaciens, auxiliaires médicaux, aides-soignants, auxiliaires de puériculture et ambulanciers, ainsi que les secrétaires médicaux, assistants médicaux, les vétérinaires, les étudiants et élèves en filière santé au contact des patients, les psychothérapeutes, les psychologues, etc.
  • En outre, les personnes de tout âge présentant des comorbidités pouvant entraîner le développement d’une forme grave de Covid-19. La vaccination leur est ouverte dès maintenant. Parmi les pathologies listées par les autorités, les nombreuses maladies graves ou chroniques, dont notamment, l’insuffisance rénale chronique, une obésité avec indice de masse corporelle ≥30, un cancer ou une hémopathie maligne, les maladies hépatiques chroniques -en particulier la cirrhose-, l’immunodépression congénitale ou acquise, les diabètes de types 1 et 2, les pathologies neurologiques, la démence. Il est possible de consulter la liste complète sur le site du ministère des Solidarités et de la santé.
  • Qui plus est, les personnes âgées hébergées en Ehpad/USLD sont invitées à se faire vacciner dès maintenant avec le Pfizer, le Moderna (pour les 50-55 ans) ou l’AstraZeneca.
  • Les personnes handicapées hébergées en MAS/FAM peuvent également le faire avec l’un des quatre vaccins disponibles: Pfizer, AstraZeneca, Moderna ou Johnson & Johnson.
  • Les femmes enceintes ne peuvent se faire injecter leur vaccin qu’à partir du 2e trimestre de grossesse. Elles peuvent choisir le Pfizer ou le Moderna.

La vaccination par tranche d’âge

  • La vaccination avec les préparations Pfizer, Moderna, AstraZeneca ou Johnson & Johnson est ouverte actuellement aux personnes âgées de 60 ans et plus. Ils peuvent se rendre dans un centre de vaccination ou chez un médecin généraliste ou un pharmacien.
  • Les personnes de 55-59 ans sont invitées à se faire vacciner avec l’AstraZeneca ou le Johnson & Johnson chez leur généraliste ou un pharmacien dès à présent.
  • Dès le 10 mai, celles ayant entre 50 et 54 ans pourront se faire inoculer la préparation de Pfizer ou de Moderna dans les centres agréés.
  • À partir du 15 juin, les 18-54 ans seront invités à s’y déplacer également pour recevoir leurs doses de Pfizer ou de Moderna.
  • En outre, la vaccination est ouverte depuis ce 6 mai pour les mineurs «souffrant d’une pathologie à très haut risque de forme grave de Covid-19». Le vaccin de Pfizer/BioNTech est actuellement le seul autorisé pour les 16-17 ans.

«Sans condition»

De plus, Emmanuel Macron a fait savoir qu’à partir du 12 mai, toute personne souhaitant se faire vacciner contre le Covid-19 pourra le faire sous condition de disponibilité des créneaux horaires. À cette fin, il faut regarder la veille s’il reste des doses des vaccins disponibles sur les plateformes de la prise de rendez-vous contre le Covid-19, a expliqué le Président. Il a détaillé sur Twitter que si le centre voyait qu’il restait des doses non-utilisées pour le lendemain, les rendez-vous seront ouverts «à tous les adultes volontaires, sans condition».

Lire aussi:

Orage dans le Doubs: des grêlons géants brisent tout – photos
Paris: une femme heurtée par une trottinette électrique est dépouillée avant de mourir
Covid-19: «la stratégie de la peur», dernier outil d’«une élite dépassée»? – vidéo
Tags:
santé, Covid-19, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook