France
URL courte
Par
4413158
S'abonner

Après les protestations contre le pass sanitaire, Clément Beaune a fustigé «une toute petite minorité anti-vaccin» qui «se livre à la violence» et «ne croit pas au progrès».

En réaction aux manifestations contre le pass sanitaire qui ont réuni des milliers de personnes à travers la France, le secrétaire d’État chargé des Affaires européennes, Clément Beaune, a rejeté les déclarations sur la «dictature» lancées par certains protestataires.

«J’ai entendu des gens expliquer qu’on était en dictature. Les mots ont un sens dans le débat public. La violence n’est pas justifiée. L’outrance et l’excès non plus. J’aimerais qu’il y ait beaucoup de dictatures comme la France dans le monde», a fait valoir l’officiel sur Franceinfo.

Tout en dénonçant «l’outrance et l’excès» de la part des manifestants, il a souligné que si la France était «vraiment une dictature», «on n’aurait pas le droit de manifester».

«Une toute petite minorité qui se livre à la violence»

Le secrétaire d’État a en outre appelé à «regarder effectivement les proportions» entre les 17.000 manifestants réunis le 14 juillet, selon les évaluations du ministère de l’Intérieur, et les trois millions de Français qui ont pris rendez-vous pour se faire vacciner contre le Covid-19 après l’allocution d’Emmanuel Macron.

«Cela montre qu’il y avait dans ceux qui n’étaient pas vaccinés, une toute petite minorité qui se livre à la violence, qui est anti-vaccin, qui ne croit pas au progrès, ne croit pas à la raison», a-t-il insisté.

Auparavant, Le Figaro a cité «un ministre de premier plan» qualifiant de «couillons» les Français réticents à se faire vacciner contre le nouveau coronavirus.

Pour 31% des Français, les nouvelles mesures sont trop strictes

Selon un sondage Elabe publié le 13 juillet, les nouvelles mesures sanitaires annoncées par Emmanuel Macron sont considérées comme «adaptées à la situation» par 54% des Français. Dans le même temps, 31% des sondés les jugent plutôt trop strictes, et 15% pas assez strictes.

L’adhésion à l’extension du pass sanitaire varie en fonction des lieux concernés, allant de 76% pour l’accès aux voyages en avion et en train à 58% pour l’accès aux cafés, restaurants et centres commerciaux. Or, la vaccination obligatoire pour le personnel soignant est approuvée elle par 76% des Français.

Tags:
Clément Beaune, passeport sanitaire, vaccination, manifestation, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook