Insolite
URL courte
9244
S'abonner

Un avion de reconnaissance ATR 500, dont la création et la modernisation a coûté à l’agence fédérale américaine chargée de la mise en application des lois sur les stupéfiants sur le territoire américain et à l’étranger (Drug Enforcement Administration – DEA) plus de 86 millions de dollars, n’avait jamais été utilisé depuis 2009.

"DEA et Pentagone ont dépensé plus de 86 millions de dollars (75,5 millions d’euros) pour l'achat et la modernisation d'un avion de reconnaissance équipé de systèmes de surveillances modernes afin de mener des opérations en Afghanistan. Nous avons découvert que, sept ans plus tard, l'avion n’a jamais été utilisé, n'a effectué aucun vol en Afghanistan et se trouve dans un des hangars de l'Etat du Delaware (Est des Etats-Unis)", lit-on dans un rapport de l'inspecteur en chef du ministère américain de la Justice.

L'avion ATR 500, construit pour lutter contre le trafic de drogues, a été acheté par la DEA pour 86 millions de dollars. Des dizaines de millions de dollars ont ensuite été dépensés afin de le moderniser. Dans son rapport, la justice américaine note que sa valeur marchande est de 6 millions de dollars (5,2 millions d’euros).


Lire aussi:

Un éléphant s'échappe d’un camion à cause du mauvais état des routes ukrainiennes
À 78 ans, elle soulève des haltères de 100 kg
Sous-secrétaire d'Etat américain: From Russia with raviolis
Tags:
détournement de fonds, avions, Agence antidrogue américaine (DEA), Pentagone, Delaware, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook