Insolite
URL courte
302943
S'abonner

Un objet volant non identifié a été capté par un enregistreur vidéo de la Station spatiale internationale (ISS), ce qui a immédiatement poussé les ufologues à conclure qu'il s'agit d'un vaisseau alien.

Une vidéo montrant un flash lumineux non loin de la Station spatiale internationale (ISS), au-delà de l'atmosphère terrestre, a été diffusée sur YouTube et a vite fait l'objet de vifs débats dans les cercles ufologiques. Selon les spécialistes en la matière, il pourrait bien s'agir d'un vaisseau spatial appartenant à des aliens.

L'objet s'est mystérieusement retrouvé dans le champ de l'enregistreur vidéo de l'ISS. Les ufologues estiment que cela atteste du fait que des extraterrestres surveillent la station spatiale, certains osent même établir un lien entre l'objet volant et l'activité de la NASA.

Pourtant, l'hypothèse des fans des OVNIs est fortement contredite par des sceptiques qui excluent la piste extraterrestre. Selon eux, le flash de lumière capté par la caméra n'est qu'une réflexion des lumières émises par la station elle-même.

Des ufologues ont à plusieurs reprises affirmé avoir repéré d'étranges objets à proximité de l'ISS. En guise d'exemple, un gigantesque objet a été détecté en juillet dans une vidéo filmée depuis l'ISS laissant les ufologues présumer qu'il s'agissait d'extraterrestres venus sur un vaisseau-mère géant.

Plus tôt, une autre vidéo capturée par les caméras de la NASA, chargées de surveiller l'ISS en direct, a enregistré six objets sphériques survolant la station. Des ufologues se sont alors demandé si des OVNIs l'avaient vraiment survolée et s'il s'agissait d'un fait dissimulé par la NASA.

Lire aussi:

Plusieurs villages français seront privés d’Internet à cause de la 5G
Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
Tags:
vaisseau, vie extraterrestre, vidéo, ovnis, extraterrestres, ISS
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook