Ecoutez Radio Sputnik

    Un lance-flammes dans les mains, cette «Barbie de combat» pose à demi-nue à côté d’un char - photos

    © CC0 / dragonuppl
    Insolite
    URL courte
    191631
    S'abonner

    Une ancienne sergente de l’armée américaine a abandonné le service pour le mannequinat. Surnommée «Combat Barbie», ou «Barbie de combat», elle totalise déjà plus d’un demi-million de fans sur Instagram où elle pose devant des armes.

    Rianna Conner, alias Combat Barbie, est une ancienne sergente de la marine américaine qui a quitté l’armée pour une carrière réussie de mannequin et qui est devenue une véritable bombe Internet.

    Elle met littéralement le feu en posant près d'un char en brandissant un véritable lance-flammes sur l'une de ses nombreuses photos Instagram. L'ancienne Marine américaine écrit:

    «J'ai eu un plaisir fou à conduire des chars avec les personnes les plus cools que j'ai jamais rencontrées. C’était la journée la plus amusante et la plus folle de ma vie!»

    Combat Barbie a rassemblé une énorme cohorte d’abonnés sur Instagram après avoir abandonné les forces armées pour une carrière dans le mannequinat.

    La Californienne a servi pendant sept ans dans le corps de marine américain, où elle a obtenu le grade de sergent. Elle a même été honorée de deux médailles. Mais à un moment donné, la superbe blonde a décidé de se retirer de l'armée pour se tourner vers la vie civile.

    La femme a depuis commencé à publier de nombreuses photos et vidéos d'elle-même sur Instagram, posant fréquemment avec du matériel militaire.

    Rianna compte déjà près de 500.000 fans et aime utiliser sa plateforme pour publier des messages inspirants en célébrant le mode de vie américain.

    Dans sa bio Instagram, Rianna déclare qu'elle veut être une Marilyn Monroe militaire.

    L'origine de son surnom

    Quant à son surnom de «Combat Barbie», le Daily Star écrit que Rianna l’a inventé après avoir été victime d'un moqueur cruel en ligne. Au début, cela a abîmé sa confiance en elle, comme elle l’avait elle-même avoué, mais au fil du temps, elle a fini par emprunter ce surnom.

    Bien que la belle soit parfois critiquée pour ses photos torrides, elle dit:

    «Je ne suis pas parfaite. J'ai eu beaucoup d'ecchymoses sur le corps au travail, parfois je ris odieusement […]. Je suis une romantique sans espoir, je bois une quantité malsaine de café, j’ai quitté ma ville natale à 18 ans parce que je pensais la détester à l’époque. J'ai de nombreuses cicatrices physiques et mentales, mais malgré tout, je m'aime».

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Incident en coulisses de Miss France: une candidate évacuée de la scène en larmes
    Tags:
    États-Unis, Barbie, Instagram
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik