Ecoutez Radio Sputnik

    La police intervient pour mettre fin à un tapage et reste bouche bée - photo

    CC0 / IRCat
    Insolite
    URL courte
    5301
    S'abonner

    Appelée par des voisins excédés pour une intervention dans un appartement où la musique était trop forte, la police a été contrainte d’enfoncer la porte pour tomber sur… deux chats qui avaient appuyé par hasard sur le bouton d’un clavier d’ordinateur.

    La police a été appelée, samedi dernier, à intervenir dans un appartement situé dans une zone piétonne à Iserlohn, dans l’ouest de l’Allemagne, car une musique extrêmement forte en sortait et résonnait dans la rue.

    De plus en plus incommodés d’entendre inlassablement le même morceau tourner, les voisins se sont plaints. Les policiers sont donc allés vérifier ce qu’il s’y passait, lit-on sur le compte Facebook de la police municipale.

    Les forces de l’ordre ont d’abord frappé à la porte, qui vibrait à cause du bruit de la musique, avant de crier, mais sans résultat. Ils n’ont obtenu aucune réponse. Aucun voisin ne connaissait le numéro de téléphone de la propriétaire. Ils ont même appelé les hôpitaux pour essayer d’en apprendre davantage, mais en vain.

    La résidente était-elle blessée ou inconsciente dans son appartement? La musique continuait de jouer en boucle sans fin encore et encore la même chanson.

    Deux malfaiteurs poilus

    20 minutes après, les policiers ont ouvert la porte de force. Dans le logement, cependant, ils n’ont trouvé que des chats. Ils ont alors éteint la musique et appelé un menuisier pour réparer la porte.

    Une heure après le début de l’intervention policière, la propriétaire des lieux enfin de retour s’est retrouvée soudainement devant sa porte endommagée. Elle a assuré aux agents sur place qu’elle avait éteint sa musique. Ainsi, c’est bien les chats qui apparaissent comme les seuls responsables plausibles de ce tapage. Peut-être une patte velue sur le clavier de l’ordinateur portable a-t-elle allumé la musique en cause, en boucle.

    La locatrice a reçu un avertissement pour avoir dérangé ses voisins, même si cela s’est fait à son insu.

    Tags:
    chats, Allemagne, police
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik