Insolite
URL courte
72615
S'abonner

Pour rappeler la nécessité d’être prudents avec les animaux dangereux, une association animalière a publié la vidéo d’une attaque de chien contre une fillette de cinq ans aux États-Unis. Âmes sensibles s’abstenir.

Une vidéo cruelle montrant un chien attaquer une jeune fille à Colorado Springs a été partagée le 19 février par la Humane Society de la région de Pikes Peak. Son objectif est de sensibiliser le public sur la nécessité de protéger non seulement les animaux contre les humains mais aussi les humains contre les animaux, souligne l’association. Elle insiste également sur l’application de la loi qui exige d’avoir un permis pour être propriétaire d’un chien.

L’incident présenté a eu lieu en octobre dernier, sur un parking à l'extérieur d'une église locale de Colorado Springs, précise la société. Le chien a attaqué une enfant de cinq ans alors qu’elle se trouvait avec deux adultes sur le parking. L'animal a couru vers la famille et a sauté sur la petite, la mordant au bras gauche et refusant de lâcher prise. Plusieurs adultes ont tenté d’extraire la fillette.

La petite n’a pas reçu de blessures graves.

Le chien a été euthanasié

Après une enquête approfondie sur cet incident, le propriétaire du chien a été accusé de possession illégale d'animal dangereux, et celui-ci a décidé de faire euthanasier le chien. Les situations de ce genre ne sont pas rares et mettent en lumière un problème lié aux animaux de compagnie dangereux, selon la société.

Pour prévenir de telles attaques, les propriétaires d'animaux doivent suivre les principes de base de la possession responsable d’animaux, notamment la stérilisation et une formation professionnelle, souligne la société.

 

Lire aussi:

L’évolution des revenus de Jean Castex évaluée par Franceinfo
Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique
Tags:
Colorado Springs, fillette, États-Unis, chiens
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook