Insolite
URL courte
3204
S'abonner

Si le confinement peut s'avérer difficile pour l’Homme, c’est une vraie bouffée d'air pour certains animaux. Ainsi, faute de touristes sur les plages thaïlandaises, un nombre record de nids de tortues rares y a été découvert, indique le Centre de biologie marine de Phuket.

Des chèvres au Royaume-Uni aux sangliers en Israël en passant par des ours en Italie: l’Homme confiné, le monde animal reprend ses droits. Ainsi, en Thaïlande 11 nids de tortues luth, une espèce menacée, ont été retrouvés sur les plages désertées, rapporte Reuters se référant au Centre de biologie marine de Phuket.

Selon les spécialistes, c’est une première depuis 20 ans. «Si nous comparons à l'année dernière, nous n'avions pas autant de pontes, car les tortues ont un risque élevé d'être tuées par des engins de pêche et des humains sur la plage», a expliqué Kongkiat Kittiwatanawong, directeur du Centre de biologie marine de Phuket au micro de Reuters.

Une espèce en voie de disparition

Cette espèce, la plus grande tortue marine du monde, est considérée comme menacée d'extinction en Thaïlande et inscrite sur la liste des espèces vulnérables à l'échelle mondiale par l’Union internationale pour la conservation de la nature, l'une des principales organisations non gouvernementales travaillant sur ce sujet.

«C'est un très bon signe pour nous, car de nombreuses zones de reproduction ont été détruites par l'Homme», a ajouté M.Kittiwatanawong.

Le royaume qui vit actuellement en confinement, instauré dans le but d’endiguer l'épidémie de Covid-19, compte à ce jour 48 morts des suites de la maladie, près de 2.800 personnes y ont été contaminées par le nouveau coronavirus.

Lire aussi:

Mort de George Floyd: le gouverneur du Minnesota annonce la mobilisation totale de la Garde nationale
Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Tags:
Thaïlande, confinement, tortues
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook