Insolite
URL courte
5276
S'abonner

Jacinda Ardern et son compagnon ont été refoulés d’un café qui était plein en raison des mesures de distanciation adoptées pour combattre l’épidémie de coronavirus.

La Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, a été refoulée d’un café populaire de la capitale Wellington en raison de mesures de distanciation sociale, rapporte le journal New Zealand Herald.

Le compagnon de Mme Ardern, Clarke Gayford, qui était avec elle, a par la suite «assumé la responsabilité» de cette mésaventure sur Twitter: «Je ne sais pas organiser et je ne réserve nulle part», a-t-il écrit.

«C’était très gentil de leur part de nous rattraper quand une place s’est libérée», ajoute M.Gayford.

Moins de 1.500 infections dans le pays

Selon le directeur du restaurant contacté par le journal, une fois installée à table, la Première ministre «a pris un délicieux brunch et est partie une demi-heure plus tard». «Elle était charmante avec tout le personnel et a été traitée comme une cliente normale», raconte-t-il.

En Nouvelle-Zélande, moins de 1.500 personnes ont été infectées par le coronavirus et 21 en sont décédées. Le pays avait fermé ses frontières le 15 mars et avait pris des mesures à l’échelle nationale 10 jours plus tard.

Lire aussi:

L’UE s’insurge auprès de l’OMC concernant la politique russe de substitution des importations
Le chef des urgences de l'hôpital Pompidou à Paris, Philippe Juvin, dans la course à la présidentielle
Les vaccins à ARN messager modifient notre code génétique? La crainte des anti-vaccins passée au crible
Quelle forme pourrait prendre une «guerre mondiale» déclenchée par les États-Unis et la Chine?
Tags:
épidémie, Jacinda Ardern, Nouvelle-Zélande, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook