Insolite
URL courte
233
S'abonner

Le premier entraînement en mer a bien failli être le dernier pour Ariel Schrenck, membre de l’équipe de natation paralympique espagnole, qui a réussi à semer deux requins apparus à une centaine de mètres de lui.

Le nageur paralympique espagnol Ariel Schrenck, 19 ans, raconte dans une émission de la chaîne La Sexta sa rencontre incroyable avec deux requins au large de la Costa Brava.

Son premier entraînement après le début du déconfinement n’aura pas été de tout repos.

«Je m'arrête pour reprendre mon souffle et je vois ma mère crier comme une folle», raconte-t-il.

Ses parents qui l’observaient depuis la plage ont aperçu deux requins. Ils ne savaient pas quoi faire.

«Je me suis concentrée pour lui crier de sortir de l'eau. La peur vous envahit à ce moment-là», confie sa mère qui a retrouvé son calme après cette terrible expérience.

Ariel a été pris de panique quand il s’est rendu compte du danger.

«J'ai commencé à nager comme un fou», poursuit-il, précisant qu’il se trouvait à une centaine de mètres du rivage.

Il conclut non sans un brin d’humour que c’était le 100 mètres le plus rapide de sa vie.

Une fois la plage regagnée, il s'est allongé sur le sable, mort… de fatigue.

Lire aussi:

Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 en France chute de plus de moitié en une journée
«Collabos!»: la présidente de l’UNEF huée à Paris lors de l’hommage à Samuel Paty - vidéo
Tags:
requins, entraînements, confinement
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook