Insolite
URL courte
Par
61211
S'abonner

Âgé de 59 ans, un habitant de la région de Moscou s’est adressé à des médecins après que sa narine droite a cessé de fonctionner. Le scanner a montré la présence d’un objet rond. Il s’est avéré qu’il s’agissait d’un kopeck qu’il y a mis lui-même lorsqu’il était enfant et a fini par l’oublier.

Une opération hors du commun a eu lieu vendredi 20 novembre dans un hôpital de la région de Moscou. Des chirurgiens ont extrait une pièce du nez d’un patient de 59 ans qui s’y trouvait depuis son enfance, indique un communiqué publié sur le site du département de la Santé de Moscou.

​Initialement, l’homme est venu se plaindre qu’il ne pouvait plus respirer de la narine droite depuis quelques mois. Le scanner a révélé que le méat nasal était bloqué par un corps étranger dense et qu’il y avait, dans la partie arrière de la fosse nasale, un objet rond.

C’est seulement à ce moment que le patient s’est rappelé qu’à l’âge d’environ six ans lors d’un jeu il a enfoncé dans son nez un kopeck mais de peur que sa mère le gronde il ne lui a rien dit et a fini par l’oublier.

«Depuis plusieurs années, un conglomérat de densité pierreuse, la rhinolite, s'est formé autour de la pièce dans le nez. L’homme se plaignait de troubles respiratoires mais les médecins pensaient qu’il s’agissait d’une déviation de la cloison nasale», explique une oto-rhino-laryngologiste citée par le communiqué.

Cela pris aux chirurgiens une heure et demie pour extraire la pièce et rétablir les structures nasales déformées depuis plusieurs années. L’homme était si ravi de retrouver sa respiration normale qu’il n’a pas suivi la recommandation des médecins et a retiré les boules de coton sans attendre 48 heures après l’opération. «C’est parce qu’il n’a pas sa mère qui pourrait le gronder pour cela», a ironisé une chirurgienne qui l’a opéré.

Lire aussi:

Le licenciement «secret» de Jérôme Salomon de l’Institut Pasteur en 2012 refait surface
Assaut du Capitole: «Donald Trump et ses supporters sont tombés dans un piège»
Israël intensifie ses bombardements en Syrie, Joe Biden visé?
Tags:
enfance, opération, nez, monnaie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook