Insolite
URL courte
Par
1621
S'abonner

Un cerf dont les pupilles sont couvertes de poils a été capturé dans une ville américaine. Cette malformation très rare est connue sous le nom de dermoïdes cornéens.

Des habitants de Farragut, dans le Tennessee, aux États-Unis, ont été surpris de rencontrer un cerf de Virginie se promener dans leur ville en août 2020. La surprise a été encore plus grande lorsqu’ils ont vu qu’il avait des poils poussant sur ses globes oculaires, relate la National Deer Association dans une récente publication.

Des citadins ont tenté de le capturer en voyant qu’il saignait et que les poils couvraient entièrement ses pupilles, ce qui l’empêchait probablement de bien voir. 

Une malformation très rare

Ils ont alerté la police et le service de contrôle des animaux. Finalement capturé, le cerf de Virginie a été diagnostiqué de la maladie hémorragique épizootique (MHE), une maladie à virus infectieuse souvent mortelle qui cause des saignements internes importants.

Quant à ses globes oculaires, ce phénomène est connu sous le nom de dermoïdes cornéens, une tumeur cornéenne, congénitale et bénigne, extrêmement rare. En d'autres termes, il s'agit d'un problème de développement à cause duquel le tissu de la cornée ne se forme pas comme il se doit, explique l’association. Il n'a été documenté qu’une fois, chez une biche, en 2007.

Lire aussi:

Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Vladimir Poutine qualifie d’«insectes» et de «salopards» ceux qui poussent les jeunes à se suicider
Après un échange sur le racisme, Booba vire Jean Messiha du plateau de TPMP
Tags:
animaux, États-Unis, cerfs
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook