Insolite
URL courte
Par
8194
S'abonner

Pour braver le couvre-feu, suffit-il de se déguiser en livreur? Sur les sites d’annonces, les sacs aux logos de Deliveroo ou Uber Eats coûtent quelques dizaines d’euros, mais en cas de contrôle, le faux livreur risque toujours une amende de 135 euros.

Une nouvelle tendance voit le jour: de plus en plus de Parisiens achètent des kits Deliveroo ou Uber Eats pour braver le couvre-feu après 19 heures, relate Le Progrès.

La préfecture de police a fait savoir au quotidien que le phénomène est d’actualité mais n’a pas de chiffres précis à communiquer.

​Contactés par le quotidien, certains revendeurs de sacs isothermes aux logos de plateformes de livraison de type Deliveroo ou Uber Eats, reconnaissent que la demande existe bien. «J’ai des demandes en ce moment mais c’est vrai que je ne sais pas comment les acheteurs s'en servent», indique au Progrès l’un d’eux.

Sur les sites d’annonces, par exemples sur Leboncoin, les sacs isothermes aux logos de Deliveroo ou Uber Eats sont revendus pour des prix allant de 40 à 80 euros, tandis qu’un sac isotherme «ordinaire» est vendu moins cher, de 4 à 30 euros.

Livreurs munis d’attestations

Il ne suffit pas d’être équipé comme un livreur pour pouvoir circuler librement après 19 heures.

Les plateformes de livraison préconisent que leurs coursiers soient munis de l'attestation dérogatoire. De plus, Deliveroo met également à leur disposition une attestation de l’entreprise, établissant qu'ils sont partenaires commerciaux.

En cas de contrôle, les livreurs peuvent montrer leur application ouverte, pour démontrer qu'ils sont en activité, indique un porte-parole de la société au quotidien.

«Pour travailler, les livreurs partenaires de Deliveroo doivent être munis de l'attestation dérogatoire, selon les règles en vigueur. Une simple veste ou un sac ne vaut évidemment pas dérogation», indique au Progrès le porte-parole de Deliveroo.

Quant à l'équipement, une veste et un sac isotherme, le kit est fourni gratuitement à chaque livreur qui s'enregistre sur la plateforme.

Le déplacement sans motif est réprimé

Depuis le 3 avril 2021 à minuit, un confinement de quatre semaines et un couvre-feu sont en vigueur dans toute la France métropolitaine. Le confinement s'applique de 6h à 19h et le couvre-feu de 19h à 6h du matin. Pour sortir pendant le confinement ou le couvre-feu, chaque personne doit avoir sur elle un document qui justifie le déplacement pour l'un des motifs autorisés.

Le non-respect de l'interdiction de déplacement constitue une infraction et est réprimé d’une amende de 135 euros, comme pour les «faux livreurs». En cas de non-paiement, l'amende est majorée à 375 euros.

Lire aussi:

Le MoDem lâche LREM, l'Assemblée rejette le pass sanitaire
«Un gentil garçon»: la mère du tueur présumé du policier à Avignon s’en prend aux autorités
Covid et accident de laboratoire, ces «complotistes» qui avaient vu juste
Tags:
Deliveroo, confinement, amende, couvre-feu
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook