International
URL courte
561035
S'abonner

La vente de plusieurs lots de vins américains a été interrompue suite à la détection de phtalates et de bifénazates lors d’un contrôle réalisé par le laboratoire du Service fédéral russe de surveillance dans le domaine de la défense des consommateurs (Rospotrebnadzor).

Les experts de Rospotrebnadzor ont révélé la présence de phtalates dans le vin blanc demi-sec Gnarly Head Chardonnay, produit par Dellicato Family Vinayards et ont détecté des phtalates et des bifénazates en concentration supérieure à la norme dans le vin rouge sec Geyser Peak Merlot (Geyser Peak Winery) et le vin blanc doux Crane Lake Moscato (Crane Lake Cellars).

Les lots de vin américain dont la qualité ne correspondent pas à la législation russe ont été retirés de la vente, a précisé Rospotrebnadzor.

Le bifénazate est une substance active ayant la propriété de tuer les acariens, qui est utilisé en viticulture.

Présents dans certaines matières plastiques, les phtalates sont des perturbateurs endocriniens avérés. Ils perturbent le système hormonal et menacent la fertilité. Cancérigènes, ces molécules entrent dans la composition de plastifiants et pourraient passer dans le vin au contact du revêtement des cuves.

Les interdictions d’ores et déjà effectives dans différents pays de plusieurs molécules de phtalates, parabens et alkylphénols anticipent une évolution drastique de la réglementation européenne pour les produits de consommation. Ces produits, employés à grande échelle dans toutes les matières plastiques, sont des perturbateurs endocriniens avérés qui affectent la reproduction; certains sont suspectés de potentiel cancérogène.

Le Danemark, toujours en avance, a interdit l’utilisation de quatre phtalates (DEHP, DBP, DIBP et BBP) sans attendre l’union européenne en 2012. Le bisphénol-A, d’abord interdit seulement dans les produits de puériculture (2011) est désormais totalement prohibé dans tous les produits de conditionnement à vocation alimentaire depuis décembre 2012. Actuellement les exportations sur la Chine font l’objet de rétentions douanières importantes liées à la problématique phtalates.

Lire aussi:

Production de vin: la France de nouveau championne du monde
Russie: la Crimée appelle à réduire les importations de vin européen
Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Un homme de 75 ans en sang: les policiers de Buffalo démissionnent par solidarité avec leurs deux collègues suspendus
Tags:
vin, viticulture, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook