Ecoutez Radio Sputnik
    un policier danois avec une petite migrante

    Tusk: "La crise migratoire teste notre humanité"

    © REUTERS / Claus Fisker
    International
    URL courte
    Crise migratoire (785)
    14119

    En dépit de plusieurs commentaires à l'effet que l'afflux de migrants constituerait un danger pour l'Europe, le président du Conseil européen Donald Tusk estime que cette crise représente un test d'humanité.

    "La crise dont nous sommes tous témoins est un test de notre humanité et de notre responsabilité", a souligné Donald Tusk dans une lettre adressée aux participants du sommet européen qui aura lieu mercredi le 23 septembre à Bruxelles.

    Le président du Conseil européen a également appelé les Etats membres de l'UE à verser au plus vite des contributions au Programme alimentaire mondial (PAM), qui a été contraint de réduire son aide aux réfugiés faute de moyens, rapporte l'AFP.

    Les dirigeants de l'Union européenne doivent se rencontrer mercredi prochain pour un sommet extraordinaire à Bruxelles afin de tenter de trouver des solutions à la crise des migrants.

    "Je demanderai à chacun d'entre nous de discuter honnêtement de ce que l'UE peut faire pour aider ses Etats membres à résoudre ce problème", a indiqué M. Tusk, appelant les pays à cesser "de se critiquer les uns les autres" et à définir "une politique migratoire européenne crédible".

    "En tant qu'Européens, nous ne sommes actuellement pas capables de gérer nos frontières extérieures, si bien que certains Etats décident de se protéger en fermant leurs propres frontières (…) La protection de la communauté européenne est le premier de nos devoirs et c'est une obligation que nous ne sommes pas parvenus à respecter", écrit Donald Tusk.

    La crise migratoire actuelle est l'une des plus graves dans l'histoire contemporaine de l'Europe.
    Depuis le début de 2015, près de 500.000 migrants sont arrivés sur le territoire de l'UE. Il semble que la crise actuelle soit la plus importante depuis l'époque de la Seconde Guerre mondiale.

    Dossier:
    Crise migratoire (785)

    Lire aussi:

    Crise migratoire: une fillette de 4 ans retrouvée morte sur une plage turque
    Migrants: la Hongrie propose une force militaire européenne en Grèce
    Le Vatican accueille sa première famille de réfugiés syriens
    L’Iran affirme avoir neutralisé une série de cyberattaques US et raille l’armée américaine
    Tags:
    crise migratoire, migrants, migration, PAM (Programme alimentaire mondial), Union européenne (UE), Donald Tusk, Bruxelles, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik