Ecoutez Radio Sputnik
    Quand Steven Seagal distribue de la soupe dans une cantine en Biélorussie

    Quand Steven Seagal distribue de la soupe dans une cantine en Biélorussie

    © Photo. capture d'écran sur YouTube
    International
    URL courte
    20411
    S'abonner

    L'acteur américain a obtenu un emploi à Minsk et a rencontré le président biélorusse Alexandre Loukachenko.

    Steven Seagal
    © Sputnik . Sergei Mamontov
    Ce n'est pas en tant que touriste que l'acteur américain Steven Seagal s'est rendu en Biélorussie. Il est arrivé afin de résoudre la question de son embauche comme expert en matière de batailles et d'arts martiaux dans la société locale Wargaming qui produit des jeux en ligne.   

    Mais ce n'était pas la seule raison de la visite du comédien dans ce pays. Lors de sa rencontre non-officielle avec le président biélorusse Alexandre Loukachenko, que l'acteur a lui-même sollicité, Steven Seagal a révélé qu'il avait une relation particulière avec la Biélorussie: il a entre autres des racines biélorusses. 

    Selon la porte-parole de M.Loukachenko, l'acteur étant arrivé précisément pendant la période des grandes récoltes, le chef d'Etat lui a montré le processus de récolte de certaines cultures et lui a offert une carotte qu'il a épluchée en personne pour M.Seagal. Lors du dîner offert en son honneur, l'acteur a avoué apprécier les plats traditionnels biélorusses.   

    Lors de sa visite à Wargaming, Steven Seagal, 64 ans, s'est amusé à jouer, une fois de plus, l'un des rôles qui l'a rendu véritablement célèbre: celui du cuisinier Casey Ryback, dans le film Piège en haute mer. Et à la cantine, il a distribué de la soupe aux employés de l'entreprise…

    Lire aussi:

    Steven Seagal, nouveau membre de l'Allée des célébrités à Moscou
    Steven Seagal baptise une léopard du nom d’une femme de Gengis Khan
    Poutine vs Seagal: le combat n’aura pas lieu
    Tags:
    cantine, arts martiaux, bataille, expert, récolte, acteur, Wargaming, Casey Ryback, Steven Seagal, Alexandre Loukachenko, États-Unis, Biélorussie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik