International
URL courte
14253
S'abonner

Un lieutenant-colonel nord-coréen, interviewé par un journaliste de NBC, a confié regarder régulièrement le show américain anti-Trump «Morning Joe», tout en soulignant que le Président américain était selon les hauts responsables militaires nord-coréens un «malade mental».

Le journaliste étranger de NBC News, Keir Simmons, a déclaré jeudi qu'un lieutenant-colonel nord-coréen qu'il avait réussi à interviewer lui avait affirmé que des responsables militaires nord-coréens regardaient le show Morning Joe, notamment à chaque fois qu'il s'agissait des rapports et des discussions portant sur leur pays, relate le journal The Hill.

Le lieutenant-colonel aurait également tenu à souligner que Donald Trump était un «malade mental» et que Pyongyang pourrait gagner une guerre contre les États-Unis.

«Sans aucun doute, les hauts dirigeants nord-coréens prêtent attention à ce qu'on dit aux États-Unis. L'un d'entre eux m'a confié regarder Morning Joe tous les jours, notamment les passages portant sur la Corée du Nord», a réitéré Simmons.

Les tensions ne cessent de monter autour de la péninsule coréenne ces derniers mois, durant lesquels Pyongyang a réalisé une série inédite de tests de missiles et procédé à l'essai d'une bombe à hydrogène (bombe H). Washington et Pyongyang procèdent à un échange régulier de menaces et d'intimidations. Donald Trump a menacé mi-septembre de «détruire totalement» la Corée du Nord en cas d'attaque initiale de Pyongyang. Pour sa part, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a promis de prendre les mesures les plus cruelles de l'histoire contre l'agression américaine.

Toujours est-il que la situation qui s'est nouée autour de la Corée du Nord doit être résolue par le dialogue, et non par des menaces et des injures envers Pyongyang, a déclaré jeudi le Président russe Vladimir Poutine au cours du discours qu'il a prononcé au Club de Discussion Valdaï réuni à Sotchi. «Il est certainement nécessaire de résoudre ce problème par le dialogue, de ne pas mettre la Corée du Nord au pied du mur, de ne pas la menacer de recourir à la force, de ne pas sombrer dans la grossièreté ou les injures», a indiqué le Président.

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Coronavirus: deux nouveaux cas recensés en France
Ce célèbre Français a perdu près de 5 milliards de dollars en 24h à cause du coronavirus
Tags:
nucléaire coréen, Donald Trump, Corée du Nord, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook