International
URL courte
Sous-marin disparu en Argentine (50)
309
S'abonner

L’explosion à l’origine de la disparition du sous-marin argentin San Juan pourrait avoir été due à une accumulation d’hydrogène, dont l’origine est encore méconnue, selon la Marine.

Une haute concentration d'hydrogène pourrait avoir été à l'origine de l'explosion à bord du sous-marin disparu San Juan, a déclaré le porte-parole de la Marine argentine Enrique Balbi.

«Comme il n'y avait pas de torpilles à bord, et par conséquent, elles ne pouvaient pas exploser, on peut supposer que l'explosion aurait pu être provoquée par une accumulation d'hydrogène. Si la cause est l'hydrogène, nous ignorons la raison de la formation de cette accumulation», a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse.

Le 15 novembre, le commandement de la Marine argentine a perdu le contact avec le sous-marin argentin ARA San Juan avec 44 personnes à bord. Il avait quitté le port d'Ushuaia avant de mettre le cap sur Mar del Plata, à 400 kilomètres au sud de Buenos Aires. La Marine argentine a plus tard fait savoir qu'une explosion avait été enregistrée qui pourrait être liée à la disparition du sous-marin.

 

Dossier:
Sous-marin disparu en Argentine (50)

Lire aussi:

Un golden retriever joue avec des poussins qui le prennent pour leur mère – vidéo
Une attaque menée par 250 radicaux repoussée par l'armée syrienne à Idlib
Le groupe qui a tagué la fresque en mémoire d’Adama Traoré explique son acte – vidéo
La Chine assure qu'une pneumonie inconnue «beaucoup» plus mortelle que le Covid-19 se propage au Kazakhstan
Tags:
marine, ARA San Juan (sous-marin), Enrique Balbi, Argentine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook