International
URL courte
5232
S'abonner

Sputnik ne parvient pas à contacter son correpondant au Yémén alors que les tensions sont à leur comble dans la capitale du pays, Sanaa.

Depuis déjà 24 heures, l'agence Sputnik n'arrive pas à prendre contact avec son pigiste au Yémen.

Le journaliste ne répond pas aux appels depuis la prise d'assaut du centre de télévision à Sanaa par les insurgés houthis. L'agence promet de mettre mettre tout en œuvre pour connaître le sort de son employé.

Dimanche, les insurgés houthis ont pris en otage au moins 40 employés de la chaîne Yemen Today, réputée proche du parti de l'ex-Président yéménite Ali Abdallah Saleh, après avoir envahi son siège. Les journalistes ont ensuite annoncé une grève de la faim.

Plus tôt dans la journée, les Houthis ont annoncé la mort de l'ancien dirigeant et la reprise de la totalité de Sanaa sous leur contrôle. Le Congrès général du peuple yéménite, auquel appartenait M.Saleh, a confirmé la mort de ce dernier.

Le Yémen est le théâtre d'un conflit sanglant opposant les forces gouvernementales du Président Abd Rabbo Mansour Hadi, reconnu par la communauté internationale, au mouvement chiite des rebelles houthis Ansar Allah et aux unités militaires fidèles à Ali Abdallah Saleh. La coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite et comprenant la plupart des pays du golfe Persique mène des frappes aériennes contre les houthis depuis mars 2015.

Le weekend dernier, le défunt chef d'État avait tendu la main à la coalition adverse dirigée par l'Arabie saoudite, ce qui a été qualifié de «grande trahison» par les Houthis. Des affrontements ont éclaté ensuite dans la capitale Sanaa contrôlée par les forces anti-Hadi.

Lire aussi:

Un charmant petit golden retriever dort dans une gamelle – vidéo
Un incendie se déclare après une explosion à bord d'un navire militaire US à San Diego - vidéo
L'OMS annonce une hausse record des cas de Covid-19 dans le monde en 24h
Un golden retriever joue avec des poussins qui le prennent pour leur mère – vidéo
Tags:
journalisme, Houthis, otage, Yemen Today, Ali Abdallah Saleh, Yémen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook