Ecoutez Radio Sputnik
    Jérusalem

    Jérusalem capitale d'Israël: la Ligue arabe se dresse contre Trump

    © REUTERS / Eliana Aponte/File Photo
    International
    URL courte
    18323

    Les pays de la Ligue arabe demandent au locataire de la Maison-Blanche d'annuler sa décision de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël, la qualifiant de «nulle et non avenue».

    Trump
    © AFP 2018 Anthony Wallance/ POOL
    Les chefs de la diplomatie de la Ligue arabe ont exhorté Washington à annuler sa décision de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël, dans une résolution publiée dimanche au terme d'une réunion extraordinaire tenue au Caire.

    Pour les ministres arabes, les États-Unis se sont «retirés comme parrains et intermédiaires du processus de paix» entre l'État hébreu et les Palestiniens. La décision américaine risque de plonger le Proche-Orient dans «davantage de violence et de chaos», indique la Ligue dans sa résolution.

    Selon l'organisation, l'initiative de Donald Trump constitue une «violation dangereuse» du droit international, et elle est ainsi «nulle et non avenue». Les États arabes invitent également la communauté internationale à reconnaître un État palestinien «avec Jérusalem-Est comme capitale».

    Mercredi 6 décembre, le Président Trump a annoncé que les États-Unis reconnaissaient Jérusalem comme capitale d'Israël et que l'ambassade américaine y serait transférée. L'initiative a provoqué la colère du monde arabe et des émeutes dans les territoires palestiniens.

    Le secrétaire d'État américain Rex Tillerson a fait savoir que Washington ne déménagerait «probablement» pas son ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem avant au moins deux ans.

    Le Président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a pour sa part décidé samedi de ne pas recevoir en décembre le vice-Président américain Mike Pence en signe de protestation contre la décision des États-Unis.

    Lire aussi:

    «Jérusalem est à nous!»: Mobilisation contre la décision de Trump place du Châtelet
    L'OCI proclame Jérusalem-Est capitale de la Palestine
    Les USA, médiateurs entre les Palestiniens et Israël? Jamais
    Tags:
    déménagement, capitale, diplomatie, ambassade, Autorité palestinienne, Ligue arabe, Mike Pence, Rex Tillerson, Donald Trump, Mahmoud Abbas, Proche-Orient, Israël, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik