Ecoutez Radio Sputnik
    JO 2018 de Pyeongchang

    Pourparlers intercoréens: Pyongyang annonce sa décision sur les JO 2018

    © AP Photo/ Lee Jin-man
    International
    URL courte
    11110

    La Corée du Nord a dit, à l'occasion des premières discussions bilatérales en plus de deux ans avec son voisin du Sud, qu'elle allait envoyer des athlètes, des supporters et des responsables de haut rang aux Jeux Olympiques d'hiver organisés par la Corée du Sud à Pyeongchang.

    Dans le cadre des pourparlers bilatéraux tenus pour la première fois depuis deux ans avec son voisin du Sud, la Corée du Nord a annoncé mardi d'envoyer une délégation de haut niveau aux prochains jeux Olympiques d'hiver en Corée du Sud.

    «La partie nord-coréenne a proposé de dépêcher une délégation de haut niveau, Comité national olympique, délégation, athlètes, supporteurs, musiciens, observateurs, équipe de démonstration de taekwondo et journalistes» aux JO d'hiver de Pyeongchang, a déclaré à la presse le ministre adjoint sud-coréen à l'Unification Chun Hae-Sung.

    La Corée du Sud a également suggéré que les athlètes des deux Corées défilent ensemble lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques, a-t-il indiqué.

    Séoul et Pyongyang se sont mis d'accord vendredi pour tenir des discussions, les premières depuis décembre 2015, mardi à Panmunjom, le village frontalier où fut signé le cessez-le-feu de la guerre de Corée (1950-53).

    Les deux Corées sont toujours techniquement en état de guerre depuis 1953, la fin de la guerre dans la péninsule n'ayant été marquée que par un armistice et non par un traité de paix. Ces quelque soixante années de tension ont été émaillées de nombreux incidents et affrontements.

    Lire aussi:

    Discussions entre les deux Corées: et quid de la dénucléarisation?
    Les deux Corées accepteraient de rétablir leur liaison téléphonique militaire
    Corées: le Sud et le Nord défileront sous un drapeau commun à l’ouverture des JO 2018
    Tags:
    JO 2018 de Pyeongchang, Pyeongchang, Séoul, Pyongyang, Corée du Sud, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik