International
URL courte
15741
S'abonner

Les combattants des Unités de protection du peuple (YPG) auraient reçu la semaine dernière une série de systèmes de missiles sol-air portatifs de la part des États-Unis qui souhaitent former une nouvelle force frontalière en Syrie, selon le média arabe Al-Masdar News.

Les États-Unis auraient fourni aux milices kurdes des Unités de protection du peuple (YPG) une série de systèmes de missiles sol-air portatifs, a rapporté le site d'information arabe Al-Masdar News citant des sources.

Selon le média, les États-Unis auraient livré des armes à des formations kurdes syriennes dans la région d'Afrin, dans le nord-ouest de la Syrie. Le transfert des armes aurait été effectué la semaine dernière dans le cadre de «l'accord secret» entre les États-Unis et les Kurdes de l'YPG.

La coalition sous commandement américain a annoncé dimanche travailler avec ses alliés des Forces démocratiques syriennes (FDS) à la formation d'une nouvelle force frontalière forte de 30.000 hommes, qui devrait être en bonne partie composée de miliciens kurdes des Unités de protection populaire (YPG), ce qui a provoqué la colère de la Turquie.

Les YPG sont considérées par Ankara comme une émanation du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), le mouvement séparatiste kurde de Turquie classé par Ankara sur la liste des organisations terroristes.

Dans la perspective de la possible opération militaire à Afrin évoquée par Recep Tayyip Erdogan, Ankara continue de renforcer ses forces à la frontière avec la Syrie, dans la province turque de Hatay, rapporte l'agence de presse turque Anadolu.

Lire aussi:

Guy Georges pourrait être remis en liberté sous peu malgré ses nombreux viols et meurtres
«Sputnik V»: Poutine annonce l'enregistrement du premier vaccin contre le Covid-19 en Russie
Un incendie «d'une rare intensité» dans un immeuble de Vincennes, deux morts – images
Le Secret Service en dit plus sur le tireur qui a provoqué l’évacuation de Donald Trump
Tags:
Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Forces démocratiques syriennes (FDS), Unités de protection populaire kurdes (YPG), Afrine (Syrie), Syrie, Turquie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook